camernews-tirage-au-sort-can

La CAF dément les «rumeurs persistantes» de délocalisation de la CAN-2017

La CAF dément les «rumeurs persistantes» de délocalisation de la CAN-2017

La CAF tient à rappeler que, «comme réitéré à moult reprises au cours de diverses interviews par son président, Issa Hayatou, il n’a jamais été question de trouver un pays de substitution pour abriter la CAN-2017».

La Confédération Africaine de Football (CAF) a démenti mercredi dans un communiqué les «rumeurs persistantes» de délocalisation de la CAN-2017 organisée au Gabon (14 janvier-5 février), affirmant qu’«il n’a jamais été question de trouver un pays de substitution», alors que le pays traverse une crise politique majeure.

L’instance faitière du football africain se désole du fait que «des rumeurs persistantes, circulant ces derniers jours sur les réseaux sociaux, désormais relayées par des organes d’information, font état de la délocalisation de la CAN-2017». La CAF tient à rappeler qu’il n’a jamais été question de trouver un pays de substitution au Gabon pour abriter la CAN-2017.

La compétition, qui doit se dérouler dans les villes de Libreville, Franceville, Port-Gentil et Oyem, représente un enjeu politique pour le président Ali Bongo, dont la réélection après le scrutin à tour unique du 27 août a entraîné des manifestations, des émeutes et des pillages sévèrement réprimés. Le Gabon jouera le match d’ouverture le 14 janvier à Libreville contre la Guinée-Bissau, avant d’affronter le Burkina Faso et le Cameroun.

Le démenti de la CAF

Des rumeurs persistantes, circulant ces derniers jours sur les réseaux sociaux, désormais relayées par des organes d’information, font état de la délocalisation de la Coupe d’Afrique des Nations TOTAL, Gabon 2017. La Confédération Africaine de Football tient à rappeler que, comme réitéré à moult reprises au cours de diverses interviews par son président, Issa Hayatou, il n’a jamais été question de trouver un pays de substitution pour abriter la CAN TOTAL, Gabon 2017.

Cette dernière se déroulera bel et bien au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017 dans les villes de Libreville, Franceville, Port-Gentil et Oyem, où la préparation du tournoi se poursuit sereinement, dans une parfaite collaboration entre les équipes de la CAF et celles du Comité Local d’Organisation.

La CAF déplore le fait que des rumeurs sans aucun fondement soient ainsi véhiculées au mépris des règles élémentaires qui guident toute démarche journalistique.

camernews-tirage-au-sort-can

camernews-tirage-au-sort-can