La BID débloque 44,6 milliards Fcfa pour augmenter la capacité de production de la Société nationale de raffinage du Cameroun

En marge des réunions annuelles de la Banque islamique de développement (BID) qui se déroulent à Tunis, le ministre camerounais de l’Economie (Minepat), Alamine Ousmane Mey, a signé le 4 avril avec les autorités de la BID, un accord de prêt Mourabaha d’un montant de 68 millions d’euros, soit 44,6 milliards FCFA.

Alamine Ousmane Mey indique que, les ressources ainsi mobilisées vont permettre à la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, de densifier ses importations de pétrole brut, d’augmenter ses capacités de production de 3,5 millions de tonnes par an.

Par ailleurs, cet argent va permettre à la Société de diversifier ses produits afin de satisfaire davantage la demande nationale voire sous-régionale. Ce financement, souligne le Minepat, s’inscrit dans le cadre de l’appui aux secteurs stratégiques, domaine dans lequel se situe la Sonara qui conduit depuis l’année 2005, un programme de mise à niveau et de modernisation de ses installations.

En 2017, la Société nationale de raffinage du Cameroun a importé 286 400 m3 de super, 246 000 m3 de gasoil, 63 535 m3 de DPK (Dual Purpose Kerosene), 6 257 m3 de fuel 1500 et 16 641 m3 de fuel 3500.

Pour ce qui est du gaz domestique, sur un volume global annuel des importations évalué à 90 000 tonnes métriques (TM), de janvier à septembre 2017, la Sonara a contribué à l’achat de 71 070 TM.

S.A