La BEAC affiche un résultat net bénéficiaire de 160,795 milliards

C’est ce qui ressort du rapport général des commissaires aux comptes de l’institution bancaire au 31 décembre 2015.

Les commissaires aux comptes de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) viennent de rendre public le rapport général de l’exercice 2015 de cette institution bancaire. Il ressort de ce compte-rendu un total bilan de 9389,691 milliards de FCFA et un résultat net bénéficiaire de160, 795 milliards FCFA. Ce résultat est largement supérieur à celui obtenu à la même période l’année précédente et qui s’élevait à 25,108 milliards de FCFA. Soit un excédent de 540,42%. Ce rapport annuel que signent les cabinets KPMG Afrique Centrale et Mazars Cameroun représentés respectivement par René Libong et Jules Njall Bikok porte sur la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2015. « Nous certifions que les comptes annuels de la BEAC au 31 décembre 2015 sont, au regard des principes et méthodes comptables décrient dans les notes annexes des états financiers, réguliers et sincères et donnent une image fidèle du

patrimoine du résultat des opérations de l’exercice écoulée ainsi que la situation financière et du patrimoine de la BEAC à la fin de cet exercice », peut-on lire sur ce rapport. « Nous avons également rapproché le résultat dégagé par la salle des marchés et celui retracé dans la comptabilité générale. 237online.com Il ressort que le résultat de 90,197 milliards FCFA mis en évidence dans la comptabilité auxiliaire de la salle des marchés est concordant avec celui reporté dans les états financiers au 31 décembre 2015 », relève le document publié sur le site de la BEAC. Le bilan de ces états financiers révèle en effet, au-delà du résultat net bénéficiaire, un actif de 9389,691 milliards de FCFA au 31 décembre 2015. Des actifs qui comprennent entre autres des disponibilités extérieures, les créances sur les banques, les créances sur les trésors nationaux, le Fonds monétaire internationale… L’on constate que ces actifs sont en baisse par rapport à la même période l’année précédente. En fait au 31 décembre 2014, ces actifs affichaient un taux de 10360,573 milliards de FCFA, soit un total actif en baisse de 9,37%. A en croire les commissaires aux comptes de la BEAC, ces comptes annuels de l’exercice ont été arrêtés et préparés sous la responsabilité du gouvernement de la banque et doivent être approuvés par le conseil d’administration conformément aux statuts de la BEAC. Ces résultats découlent d’un contrôle préalable des comptes annuels de la BEAC car, les commissaires aux comptes ont pour mission d’examiner sur la base des sondages, les éléments probants justifiants les données contenues dans les comptes de la période définies. Ils évaluent également les principes comptables suivis et les estimations significatives retenues pour l’arrêté des comptes de la période et apprécie leur présentation d’ensemble.