La banane camerounaise exposée à maladie rare

L’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a demandé 98 millions de dollars US ce mercredi pour lutter contre une nouvelle souche de la jaunisse fusarienne, une maladie qui menace l’existence de la banane dans le monde.

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les bananes du monde entier seraient menacées par une nouvelle souche de jaunisse fusarienne appelée Tropical Race 4 (TR4).

Il s’agit d’une « maladie insidieuse » qui peut rester pendant plusieurs années dans les sols et se propager vers d’autres champs par le biais de matériel de plantation infecté, par l’eau, les chaussures, les outils ou encore les véhicules agricoles. A en croire l’agence onusienne, sa diffusion risque de décimer l’ensemble de la production mondiale de ce fruit considéré comme le plus vendu au monde, et entraîner de graves conséquences.

Pour éviter cela, le FAO a initié un programme pour venir à bout de cette menace. L’Afp révèle que l’organisation demande la somme de 98 millions de dollars US (53 900 000 000 francs Cfa) à l’ONU et ses partenaires,  pour une action ciblée pendant 5 ans dans 67 pays (dont le Cameroun). Ce programme aura pour objectif d’éviter sa progression, car « sans une intervention coordonnée, les scientifiques estiment que la maladie pourrait affecter jusqu’à 1,6 million d’hectares de bananes d’ici 2040« .

En 2014, le FAO avait déjà donné des recommandations aux pays producteurs de banane, pour enrayer la propagation de cette maladie. Selon Fazil Dusunceli, un des responsables du FAO en charge de l’agriculture, d’autres souches de la maladie existent depuis longtemps, mais la souche TR4 a fait des ravages dans les bananeraies d’Asie du Sud-Est au cours des deux dernières décennies. Elle a récemment été signalée au Mozambique et en Jordanie.

La nouvelle souche de jaunisse fusarienne TR4 n’a jamais été déclarée au Cameroun. Cependant, le FAO pense que la progression de cette maladie est une menace pour tous les producteurs de banane. En décembre 2016, l’Union européenne a annoncé que le Cameroun est devenu le premier pays producteur de banane de la zone Afrique- caraïbe-pacifique (Acp).

La banane camerounaise exposée à maladie rare à lire aussi sur Journal du Cameroun.