camernews-Export

LA « 33 EXPORT » COÛTERA 700 F CFA

LA « 33 EXPORT » COÛTERA 700 F CFA

En attente de promulgation, la loi de finances a modifié le mode de calcul des droits d’accises, impôt indirect généralement perçu sur la consommation du tabac et de l’alcool.
Le texte prévoit l’augmentation des droits d’accises sur les boissons alcoolisées, avec les taux suivants : « 250 FCFA par litre pour les bières ; 150 FCFA par degré d’alcool et par litre pour les vins, liqueurs et spiritueux ayant une teneur en alcool comprise entre 0° et 24° ; 200 FCFA par degré d’alcool et par litre pour les vins, liqueurs et spiritueux ayant une teneur en alcool comprise entre 25° et 50° ; 250 FCFA par degré d’alcool et par litre pour les vins, liqueurs et spiritueux ayant une teneur en alcool supérieure à 50. »

Selon des simulations faites sur les bières par exemple, les droits d’accises feraient plus que doubler et passeraient en moyenne de 110 FCFA par litre à 250 FCFA par litre. En y adjoignant l’impact de la Tva, le coût global de cette augmentation serait de 85 milliards de FCFA environ pour la Société anonyme des brasseries du Cameroun (Sabc) seule, soit une fois et demi son excédent brut d’exploitation de 2013. Ce que le secteur brassicole va sans doute répercuter au consommateur final.

Le prix d’une bouteille de bière blonde de 65 CL vendue actuellement 500 F CFA passedétaillants, et donc vraisemblablement à 700 FCFA pour le consommateur final, soit une augmentation de 40 %. La hausse sera inévitable dans le volet « bières » mais aussi dans le volet « spiritueux ». Le consommateur final de bière ou de spiritueux porterait le fardeau.

 

camernews-Export

camernews-Export