camernews-union

L1 : Panthère bat Union et s’adjuge la tête du podium

L1 : Panthère bat Union et s’adjuge la tête du podium

La Panthère Sportive du Ndé est venue à bout de l’Union Sportive de Douala ce soir au stade de la réunification de Douala (2 – 0). Les deux équipes s’affrontaient pour le compte du match en retard de la huitième journée de Ligue 1. Cette victoire permet à la Fauve du Ndé d’arraché la première place du podium à Unisport du Haut Nkam.

Après une première période équilibrée, les protagonistes se sont séparés avec le score de parité nul et vierge (0 – 0). Les visiteurs ont fait la décision en seconde période. Meuteng a ouvert le score à la quarante septième minutes. Oublié au second poteau, il a profité d’une balle de coin botté par Ebongue pour fixer de la tête Youmou, le portier des unionistes pour ouvrir le compteur but (0 – 1). Gaël Nkama, buteur providentiel de la Panthère et meilleur buteur du championnat (7 buts) s’est inscrit à la fête. Il a inscrit le second but du match à la quatre vingt dixième minute du jeu. Ce dernier qui après une partie remarquable a étalé toute sa classe en fin de rencontre. Lancé depuis le milieu de terrain, il a mis au vent la défense des locaux avant de propulser d’un pointu le cuir au fond du filet (0 – 2). Cet avant-centre de fixation confirmait dans la cuvette de Bépanda tout le bien qui se dit de lui… Les supporters heureux n’hésitaient à envisager sa convocation dans une des sélections nationales du Cameroun : « Ce gars est un vrai attaquant. Il faut qu’on l’emmène en coupe du monde ». S’est exclamé Djouguela après son but.

Sur l’ensemble de la rencontre, on peut dire que la Panthère a effectué un bon déplacement dans la capitale économique puisque, Gael Nkama et ses coéquipiers se sont imposés avec la manière devant les Nassaras. Cette belle victoire des visiteurs leur a permis de mettre fin à une série de deux victoires consécutives des verts-blancs. Il fallait avoir des tripes pour y arriver !

Les Fauves, uniques leaders lèvent ainsi la tête après, une saison catastrophique réalisée l’année dernière. Maintenant, tous les rêves sont leur sont permis. Pourquoi pas une place africaine en fin de saison ? Trop tôt pour le dire. En attendant, Joseph Atanga, l’entraineur des troupes adresse un message aux présidents de clubs : « Cette victoire doit montrer au dirigeants du football camerounais que les entraineurs locaux ont de l’expertise. » Son collègue de l’Union de Douala de son côté trouve une excuse à cette défaite : « Les joueurs sont fatigués. Ce n’est pas facile d’enchainer trois matchs par semaines. »

camernews-union

camernews-union