Kribi : le gouvernement sensibilise sur les fistules obstétricales

Deux membres du gouvernement, Alamine Ousmane Mey et Georges Elanga Obam, sont allés rehausser l’éclat de la célébration de la journée mondiale de la population à Kribi le 11 Juillet 2019. Au menu une foire et une séquence réservée à la sensibilisation sur les fistules obstétricales.

Au delà du discours du Secrétaire Général des Nations Unies relayé à l’occasion la célébration à Kribi de l’édition 2019 de la journée mondiale de la population a laissé entrevoir la diversité de la population camerounaise. L’apothéose des activités qui ont duré une semaine était des enseignements et des astuces sur la prise en charge des fistules obstétricales.

En somme le gouvernement de la république met ainsi un point d’honneur sur la lutte contre ces anomalies causées par les grossesses précoces et qui sèment des troubles dans la vie de la femme.

Pour la représentante du Secrétaire Général des Nations Unies, “le message du Secrétaire Général des Nations Unies est d’appeler toutes les parties prenantes au développement durable. De leur montrer l’importance de la centralité des questions de populations et essentiellement les questions de l’émancipation des femmes, des jeunes filles et des jeunes”.

Une part belle au savoir vivre ensemble des populations camerounaises. Des récompenses et des dons en matériels agricoles. Les meilleurs acteurs sportifs et culturels qui ont animés la riche semaine d’activités ont reçu parchemins, prix ,enveloppes d’argent et trophées dans une foire exposition qui a dévoilé les talents agro-pastoraux et artisanaux des camerounais.

Selon Alamine Ousmane Mey, Minepat, “nous avons rencontré une population dynamique qui ont voulu faire de la terre le socle de leur futur. Le Ministère de l’économie leur a apporté un soutien matériel pour qu’elles poursuivent cette activité et de développer leur production et intégrer les chaînes de valeur. C’était le lieu de faire l’évaluation des engagements prit en 1994 au Caire en Égypte avec comme objectif majeur la réduction de la pauvreté et de l’amélioration des conditions de vie des populations et de la femme et des jeunes”.

Kribi a donc célébré la population dans toute sa diversité. Une manière d’exhorter ces populations à continuer de travailler d’arrache-pied pour sortir définitivement la tête de l’eau.