Kribi: le BIR fête ses héros

Dans le prolongement de la 45e édition de la fête de l’unité, un repas de corps a été offert le 23 mai dernier

 

Parfaite communion entre le commandant du Bataillon d’intervention rapide (BIR) zone Kribi et ses éléments. Le 23 mai 2017, le lieutenant-colonel Léopold Emile Nlate Ebale a offert un repas de cops au camp BIR de Kribi. C’était dans le prolongement de la célébration de la 45e édition de la fête de l’Unité.
Le BIR n’a cessé de prouver sa bravoure quand il s’agit de défendre le territoire national. Le commandant du BIR zone Kribi, le lieutenant-colonel Léopold Emile Nlate Ebale, a donc pris quelques minutes pour célébrer les victoires de ce corps d’élite dans ses multiples combats. En présence du préfet de l’Océan, ce vaillant militaire qui, il y a quelques mois seulement, était au front contre la secte Boko Haram, a salué le courage de ses frères d’arme tombés au champ d’honneur. En nommant quelques-uns dont le lieutenant-colonel Beltus Kwene Ebelle et le capitaine Emmanuel Pipwoh Yari, le commandant du BIR zone Kribi leur a dit que la patrie leur sera éternellement reconnaissante. On retiendra de son speech que ces militaires, morts sous le drapeau national, sont des héros des temps modernes comme tous ceux qui, au son du clairon, se sont dressés contre la nébuleuse secte Boko Haram. « Le sacrifice de ces hommes ne sera pas vain », a-t-il dit. Une prière a également été dite pour les soldats en zone de combat en ce moment. « Bien que nous soyons loin d’eux physiquement, nous leur soutenons spirituellement. Ils ont besoin de nous », fait-il savoir.
Les nombreuses victoires du BIR ont donc été fêtées. Militaires du rang, sous-officiers, officiers et officiers supérieurs, tous ensemble, ont chanté et dansé.