camernews-K-Tino

K-TINO SERT LE SEIGNEUR CHEZ DIEUNNEDORT KAMDEM…

K-TINO SERT LE SEIGNEUR CHEZ DIEUNNEDORT KAMDEM…

La star du Bikutsi fréquente désormais assidument ce pasteur.

Faut-il parler de « brouille » entre K-Tino et le pasteur Tsala Essomba ? Malgré toutes les démarches entreprises, Le Jour n’a pas pu rencontrer le pasteur. Toutefois, une source digne de foi et proche de ce dernier a précisé que l’artiste ne lui rend plus visite : « Ces derniers temps, ils essayent de trouver des solutions, mieux de sauver les meubles », confie notre source. Pourtant, depuis quelques semaines, K-Tino ne jure que par le nom de Dieunedort Kamdem, fondateur de la Cathédrale de la foi. Le reporter du Jour a en effet surpris l’artiste le lundi 05 janvier 2014 dans cette cathédrale autour de 20 heures.

Une K-Tino manipulant sa tablette et visionnant les images des spectacles du révérend « prophète » Kamdem. A en croire le pasteur Kamdem, hier soir, elle y était attendue ! Jointe au téléphone, K-Tino s’est voulue rassurante. « Laisse les gens parler comme ils veulent. Je n’ai aucun problème avec Tsala Essomba, je l’ai dit à Yafe il y a quelques jours. Je sers Dieu, je ne sers pas les hommes ! Ceux qui en parlent sont des sorciers ». A la question de savoir pourquoi elle ne va plus chez Tsala Essomba, elle a affirmé que « Le chien aboie et la caravane passe ! Je ne vais plus là et puis quoi ? Je ne donne pas le lait ».

Rencontré hier, Dieunedort Kamdem a été clair : « Je voudrais tout d’abord bénir l’Eternel. Plusieurs artistes comme elle ont parlé de leur confession, mais elle particulièrement, j’ai le témoignage de sa confession ». Il ajoute : « Elle a véritablement rencontré le Seigneur. C’est quelqu’un qui a décidé de changer et de donner sa vie entre les mains du Seigneur. Déjà, ma rencontre avec K-Tino ici ne s’explique pas par rapport au pasteur Tsala Essomba ». A propos de la rumeur, il a tenu à parler personnellement avec KTino pour savoir de quoi il était question.

« Je dois dire qu’en tant qu’homme de Dieu, nous n’avons pas besoin de nous cogner les têtes par rapport à certaines questions. Elle m’a rassuré qu’elle n’a jamais eu des problèmes avec Tsala Essomba lors de la confession qu’elle m’a faite dans mon bureau ». Le pasteur Kamdem assure l’avoir rencontrée déjà dans le passé à Abidjan lors d’une croisade religieuse. « A ce moment, elle est sous mon autorité et je travaille avec elle sur les détails de sa vie spirituelle. Je l’ai acceptée comme ma fille spirituelle. Par rapport à Tsala Essomba, je crois que c’est la presse qui a aggravé un certain nombre de choses ».

Au sujet de ses absences au temple de Tsala Essomba, le pasteur Kamdem a précisé : « Ce que je sais, c’est que dimanche passé, K-Tino était ici à l’église, ce soir –Ndlr), elle sera à l’enseignement. Maintenant, par rapport à l’autre côté, je ne peux pas me prononcer ». K-Tino de son vrai nom Nkou Catherine a marqué la scène musicale camerounaise dans le rythme Bikutsi.

 

camernews-K-Tino

camernews-K-Tino