camernews-polycarpe-abah-abah

Justice/Polycarpe Abah Abah (ancien Ministre des Finances): «Je serais obligé de saisir le Chef de l’État»

Justice/Polycarpe Abah Abah (ancien Ministre des Finances): «Je serais obligé de saisir le Chef de l’État»

Alors qu’il purge déjà une peine de 25 années de prison, le 3 novembre dernier,  le Tribunal Criminel Spécial a condamné Polycarpe Abah Abah à 20 autres années.

Polycarpe Abah Abah, l’ancien Ministre des Finances (MINFI), près de deux ans après sa condamnation à 25 années de prison, a écopé en date du 3 novembre 2016 de 20 ans de prison au Tribunal Criminel Spécial (TCS) au titre d’ancien directeur des impôts. La justice camerounaise l’a reconnu coupable du détournement de 1 158 352 393 FCFA. À l’issue de cette audience, Polycarpe Abah Abah a laissé entendre qu’il ferait recours à Paul Biya le Chef de l’État. Car, dit-il, le sommet de l’État le sait non coupable pour cette affaire précise, rapporte le quotidien Mutations édition du 4 novembre 2016.

«Cette décision n’honore pas ceux qui l’ont prise ni la justice camerounaise encore moins notre pays et celui qui est garant du bon fonctionnement de nos institutions. Cette affaire le Chef de l’État avait eu à la connaître et m’a disculpé. La somme qu’on me réclame avait été payée aux bénéficiaires parmi lesquels l’Etat du Cameroun. Cela est scandaleux et ne peut que renforcer le sentiment d’insécurité judiciaire dont se plaignent les opérateurs économiques», a-t-il déclaré.

Il a poursuivi: «ce qui nous vaut ces mauvais classements l’international. Je serais obligé de saisir le Chef de l’État pour cette décision. Les bénéficiaires seront obligés de rembourser les sommes qu’ils ont perçues et qui leur étaient légalement dues. À mon corps défendant, je suis obligé de leur réclamer cette somme».

Il est à noter que dans une autre affaire en cours, il doit répondre d’un présumé détournement de 200 millions de FCFA.

camernews-polycarpe-abah-abah

camernews-polycarpe-abah-abah