camernews-nathalie-koah-copine-etoo

Justice: Samuel Eto’o Fils attendu au tribunal pour l’affaire Nathalie Nkoa

Justice: Samuel Eto’o Fils attendu au tribunal pour l’affaire Nathalie Nkoa

Le footballeur camerounais est attendu ce jeudi 29 octobre 2015 au Tribunal de Première Instance (TPI), pour la reprise du procès qui l’oppose à son ex-copine.

Ce qui avait jadis commencé par une relation très intime a éclaté au grand jour lorsque Samuel Eto’o Filsdépose une plainte contre son ex-copine Nathalie Nkoa le 27 mai 2014 pour «abus de confiance, vol et escroquerie». Cette dernière interpellée le 29 mai de la même année, est gardée à vue plusieurs jours durant.

En juillet 2014, Nathalie Nkoa en retour, dépose une plainte contre Samuel Eto’o Fils pour «chantage, menaces sous condition, publication de photos obscènes et atteinte à la pudeur».

En décembre 2014, les avocats des deux parties avaient obtenu la jonction des deux procédures estimant que les griefs contenus dans les deux plaintes sont indissociables. Samuel Eto’o et Nathalie Nkoa ont tous les deux les statuts de plaignants et de prévenus.

Samuel Eto’o Fils ne s’est jamais présenté au TPI de Yaoundé Centre administratif, depuis l’ouverture du procès en décembre 2014. A en croire les colonnes du journal Le Jour du mercredi 28 octobre 2015, le procès de ce jeudi 29 octobre 2015 a pour but l’authentification des enregistrements audio effectués par Nathalie Nkoa.

D’après le journal, il revenait à l’expert agrée par la cour d’appel du Centre commis par le juge d’authentifier les voix qu’on écoute dans les différentes conversations que Nathalie Nkoa a produites pour prouver les faits de menace et d’injures qu’elle reproche à Samuel Eto’o Fils.

Pour Christian Bernard Patrice, ami et témoin à la barre de Samuel Eto’o Fils, «les photos nues deNathalie Nkoa qui se sont retrouvé sur internet relèvent d’un montage orchestré par elle-même», apprend-on des lignes du journal.

Mlle Nkoa quant à elle estime avoir subi une humiliation dans cette affaire. Dans les réseaux sociaux notamment sur son compte Facebook, le journal a relayé un message dans lequel elle exhorte les jeunes filles à plus de sérieux à l’école. «Je dois vous servir d’exemple dans le sens des choses à ne surtout pas faire» dit-elle. D’après elle, faire des photos de soi nue et filmer ses ébats même si on est éperdument amoureuses ne sont pas des actes dignes. Car la médaille a toujours un revers.

 

camernews-nathalie-koah-copine-etoo

camernews-nathalie-koah-copine-etoo