camernews-eric

Justice: 5 ans après l’assassinat du coopérant français Éric de Putter à Yaoundé, les enquêtes ouvertes en France et au Cameroun n’ont rien donné

Justice: 5 ans après l’assassinat du coopérant français Éric de Putter à Yaoundé, les enquêtes ouvertes en France et au Cameroun n’ont rien donné

Deux suspects ont été interpellés et libérés quatorze mois plus tard. Et depuis, plus rien.

La veuve du coopérant Marie-Alix de Putter interpelle l’exécutif français ainsi que le gouvernement camerounais de tout mettre en œuvre afin que ce crime soit élucidé et les assassins traduits devant la justice.

«Cinq ans après, j’ai envoyé des dizaines de courriers à différentes personnes, des rencontres ont eu lieu à tous les niveaux de la diplomatie, mais à ce jour il n’y a aucun signe d’un éventuel épilogue», a déclaré samedi sur RFI Marie-Alix de Putter la veuve du coopérant.

«Je respecte le temps de la justice, mais cinq après, c’est toujours une torture pour moi. (…) J’espère que la justice française se mettra en marche de ce côté-là aussi» a-t-elle poursuivi.

En octobre 2013, les deux principaux suspects, dont le vice-recteur de l’université protestante d’Afrique centrale, avaient été libérés, sans qu’il n’y ait jamais eu procès. De l’enquête ouverte par le parquet rien de significatif n’a filtré jusqu’ici. Des pasteurs ont bien essayé d’en savoir un peu plus en envoyant une correspondance au ministre de la Justice, mais sa réponse reste attendue.

Le 28 juin 2016 à l’Institut Français du Cameroun (IFC), les responsables des églises protestantes de France au Cameroun ont lancé un appel aux autorités camerounaises, afin que la lumière soit définitivement faite sur l’assassinat d’Eric Putter. C’était à l’occasion de la cérémonie organisée en la mémoire du pasteur français décédé il y’a cinq ans.

Pour rappel, c’est le 8 juillet 2012 qu’Eric De Putter a été assassiné dans son domicile situé au campus de l’Université Catholique d’Afrique Centrale (UCAC) à Yaoundé. Ce jour, l’homme de Dieu dinait avec son épouse, lorsque qu’un individu a frappé à la porte. Il trouvera la mort en allant ouvrir la porte. Jusqu’aujourd’hui les circonstances de ce drame n’ont toujours pas été élucidées.

camernews-eric

camernews-eric