camernews-calvin

JSK : Djapa Calvin (président des Panthères du NDE) : « Oui, Nkama est toujours sous contrat avec le NDE et nous allons le bloquer »

JSK : Djapa Calvin (président des Panthères du NDE) : « Oui, Nkama est toujours sous contrat avec le NDE et nous allons le bloquer »

Comme révélé précédemment par nos soins, le nouvel attaquant de la JSK, Nkama, n’est pas libre de tout engagement du moment que son contrat avec les Panthères du NDE court jusqu’en décembre 2015. Et pour avoir plus d’informations sur ce transfert, nous avons pris attache avec le président des Panthères du NDE, qui a répondu volontiers à nos questions.

Président, bonsoir. On voudrait connaître davantage sur la situation de Nkama vis-à-vis de son ancien club, du moment qu’il a signé un contrat de deux saisons au profit de la JSK. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

Effectivement, je n’étais pas au courant de cette transaction du moment que Nkama est toujours un joueur des Panthères du NDE. Il est sous contrat avec nous. D’ailleurs, je me demande comment il a atterri en Algérie. J’ai lu cette information dans les journaux.

Est-il vrai que le joueur était proche de l’Espérance de Tunis ?

Oui, Nkama était proche de l’Espérance de Tunis. D’ailleurs, il devait rallier la Tunisie et non l’Algérie, du moment que nous étions en contacts très avancés avec les Tunisiens.

Comment comptez-vous faire du moment où il a déjà paraphé son contrat de deux ans en faveur de la JSK ?

C’est très simple, nous avons déjà entamé les procédures pour interrompre et bloquer le contrat du joueur. Avant qu’il signe à la JSK, les responsables algériens devaient d’abord nous solliciter.

Y a-t-il une solution pour que le joueur reste à la JSK ?

Je ne peux rien dire pour le moment. En premier lieu, le président de la JSK doit d’abord m’appeler pour entamer les négociations et parler d’homme à homme du transfert. Par la suite, la direction des Panthères du NDE en parlera avec les deux managers du joueur qui se trouvent au Cameroun et en Tunisie. Mais je le redis encore une fois, les dirigeants de la JSK doivent absolument nous appeler pour essayer de trouver un terrain d’entente.

 

camernews-calvin

camernews-calvin