camernews-Alex-Song

JOSEPH OWONA FERME LA PORTE À ALEXANDRE SONG

JOSEPH OWONA FERME LA PORTE À ALEXANDRE SONG

Joseph Owona, le président du Comité de normalisation de la Fécafoot a fait savoir hier que les joueurs indisciplinés ne reviendront pas.

Joseph Owona, le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a encore démontré hier qu’il est un homme entier. Ses propos au cours d’un point de presse organisé au siège de la Fécafoot à Yaoundé ont démontré que les joueurs qui ont fait preuve d’indiscipline dans l’équipe nationale de football n’ont pas été pardonnés et que leur retour dans la tanière n’est pas pour demain.

Autant dire qu’après avoir manqué les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (Can), Samuel Eto’o, Alexandre Song, Benoît Assou Ekotto, Aurélien Chedjou, etc. ne seront pas en Guinée équatoriale pour défendre le Cameroun. A Owona, les journalistes ont demandé s’il est possible que des joueurs qui ont été écartés de l’équipe nationale fanion de football après la dernière Coupe du Monde soient rappelés.

Voici la réponse du professeur : « Oui, vous les journalistes, c’est votre travail. Vous faites la pression pour qu’on reprenne des gens qui se sont fait remarquer par une indiscipline notoire et que nous avons mis de côté. Vous savez, ce n’est pas moi qui ai fait le Tchakap (référence à Système Tchakap, la marque d’Alexandre Song, ndlr). Vous connaissez bien les gens qui ont fait le Tchakap devant le monde entier ; ce n’est pas moi qui agressais des joueurs ; ce n’est pas moi qui buvais des Caparino. Nous sommes en train de reconstruire une équipe et la reconstruction semble bonne. Pourquoi ne pas continuer dans cet élan ? Nous ne devons pas mettre la pression pour aller chercher des gens qui se sont mal comportés pendant la dernière Coupe du Monde.

Hier était jour de première réunion du Comité de normalisation après le report des élections et Joseph Owona n’a pas manqué de donner des informations sur cet aspect : « Après le report des élections, nous avons décidé de reprogrammer les activités du Comité de normalisation et je pense que les deux choses que la Fifa demandait c’était, en cas de nécessité, de réexpliquer les textes et ces textes seront réexpliqués au niveau national d’abord et éventuellement aux niveaux régionaux. Le deuxième moment ce sera celui de la réouverture des candidatures suivant les textes et les statuts adoptés suivant les statuts de la Fifa ; nous donnerons suffisamment de temps aux candidats pour qu’ils complètent leurs dossiers afin qu’ils soient en accord avec les statuts de la Fifa, de la Caf et de la Fécafoot ».

Anciens Lions

Le football des jeunes n’a pas été oublié au cours de cette réunion, et plusieurs décisions ont été prises pendant les assises du Comité de normalisation. « Nous avons examiné différents textes. Nous avons examiné le projet de règlement des championnats nationaux des jeunes ; étant donné que, depuis un an, nous avons relancé le football des jeunes. Cette année, l’innovation c’est que nous allons commencer ces championnats au niveau des arrondissements.

Le deuxième projet était un projet de règlement de la coupe de la jeunesse. Nous avons décidé de rendre ce projet permanent ». Il y a aussi que, à en croire Joseph Owona, la réinsertion des anciens Lions Indomptables ne sera plus un leurre, dans la mesure où leurs conditions de vie seront véritablement prises en compte par la Fécafoot. « Nous mettons sur pied le projet portant création et organisation d’un fonds de renforcement des capacités des anciens Lions. Il est question de prendre 5% des retombées de la Coupe du Monde, afin de les consacrer à la réinsertion et au renforcement des capacités des anciens Lions. Nous venons d’adopter ce texte qui prévoit les modalités de fonctionnement de ce fond », a annoncé le président du Comité de normalisation. Avec ce fonds, il est question de permettre aux anciens Lions de se recaser et de trouver une réinsertion sociale.

 

camernews-Alex-Song

camernews-Alex-Song