camernews-fecafoot-pt-presse-joseph-owona

Joseph Owona et l’opposition ont débattu de l’avenir de la Fécafoot ce mardi chez le Premier ministre. La Fifa aurait déjà réagi !

Joseph Owona et l’opposition ont débattu de l’avenir de la Fécafoot ce mardi chez le Premier ministre. La Fifa aurait déjà réagi !

Le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football conduit par son président Joseph Owona et Abdouraman Hamadou, Essomba Eyenga et les autres membres de l’opposition aux dirigeants de la Fécafoot, se sont retrouvés ce mardi 24 février 2015 dans les locaux du Premier ministère à Yaoundé

Le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football conduit par son président Joseph Owona et Abdouraman Hamadou, Essomba Eyenga et les autres membres de l’opposition aux dirigeants de la Fécafoot, se sont retrouvés ce mardi 24 février 2015 dans les locaux du Premier ministère à Yaoundé pour une réunion dont l’objectif était de trouver une solution à la crise qui paralyse la Fécafoot depuis deux ans.

Alors que le Comité de normalisation s’apprêtait à boucler sa mission demain mercredi 25 février par l’élection du nouveau président de la Fécafoot, une décision du tribunal arbitral du sport rendue publique la semaine derniere est venue remettre tout à zéro, annulant entre autres, le processus électoral entamé depuis près de cinq mois. Une décision qui fait l’affaire de l’opposition qui est à l’origine de la plainte qui a conduit à l’annulation du processus électoral à la Fédération camerounaise de football.

Les sentences du Tas sont tombées à une semaine de la fin du second mandat du Comité de normalisation. La Fifa qui doit donner la conduite à tenir après les verdicts du Tribunal arbitral du sport, est en pourparlers avec le gouvernement camerounais depuis vendredi dernier. Avant de se prononcer, le chef du gouvernement camerounais a réuni ce mardi les deux parties en conflit pour recueillir les propositions de sortie de crise.

«Joseph Owona qui parlait au nom du Comité de normalisation, a dit qu’il est prêt à convoquer l’assemblée générale de 2009 comme l’avait demandé l’opposition pour adopter les nouveaux textes de la Fécafoot. Mais, il a précisé qu’il ne lui revient pas d’imposer quoi que ce soit, qu’il va continuer à se référer à la Fifa comme il se doit. L’opposition, a estimé pour sa part que le comité de normalisation doit être disqualifié après tous les échecs qu’il a subit. Il milite pour la mise en place d’un nouveau comité avec de nouveaux membres ou d’un bureau transitoire de deux ans. Le gouvernement a enregistré toutes les propositions qui seront étudiées avec les dirigeants de la Fifa. N’oubliez pas que le dernier mot revient à la Fifa dont la fécafoot est un démembrement » révèle une source au Premier ministère.

A en croire une source proche du Comité de normalisation, la Fifa qui a réuni son comité exécutif ce jour (Mardi 24 Fevrier 2015) aurait opté pour une autre prorogation du mandat du Comité de normalisation avec presque tous les membres avec pour mission d’organiser dans les meilleurs délais, l’opération de renouvellement des organes dirigeants de la Fécafoot et de ses ligues décentralisées.

Les directives officielles de la Fifa sont attendues ce mercredi 25 février 2015.

 

camernews-fecafoot-pt-presse-joseph-owona

camernews-fecafoot-pt-presse-joseph-owona