camernews-joseph-owona

Joseph Owona au sujet des élections à la présidence de la Fecafoot: «Tombi A Roko peut être candidat»

Joseph Owona au sujet des élections à la présidence de la Fecafoot: «Tombi A Roko peut être candidat»

Le président du Comité de Normalisation explique que ce dernier ne fait pas partie du Comité de Normalisation et peut, comme tout autre camerounais faire acte de candidature à ce scrutin.

Le délai pour déposer les dossiers de candidatures en vue des élections à la présidence de la Fédération Camerounaise de Football du 29 novembre 2014 était fixé à hier, lundi 17 novembre 2014. D’après de nombreuses indiscrétions, Tombi A Roko Sidiki, l’actuel secrétaire général de la Fédération aurait déjà fait acte de candidature. Ce que beaucoup de ses potentiels adversaires à cette élection considèrent comme une tricherie.

Face à la presse ce lundi 17 novembre 2014, Joseph Owona, président de cette institution a voulu trancher le débat.

«Je ne sais pas si à l’heure actuelle, il est candidat. Monsieur (Sepp) Blatter est un ancien secrétaire général de la Fifa. Monsieur Tombi A Roko n’est pas membre du Comité de normalisation. Ce n’est pas lui qui a fait les textes. C’est nous, le Comité, qui avons fait les textes. Et donc je demande à tout le monde: en quoi les textes avantagent-ils monsieur Tombi ? Je voudrai vous rassurer qu’aucun membre du Comté de normalisation n’est candidat. Ces textes sont bons, ils sont impartiaux. Nous n’inventons rien. Nous appliquons la loi, rien que la loi.» A expliqué le patron de l’instance faitière du football camerounais

.

Tombi A Roko Sidiki dont la candidature a été sollicitée par la plupart des délégués issus du clan Iya Mohammed, ancien président actuellement privé de liberté pourrait avoir comme adversaires, Joseph Antoine Bell, l’ancien gardien des lions Indomptables, Jules Nyongha, ancien joueur et ancien sélectionneur des lions, Joseph Feutcheu, Eboa Elame Mikado, Robert Pene, Robert Atah…

 

camernews-joseph-owona

camernews-joseph-owona