camernews-Joseph-Antoine Bell

Joseph Antoine Bell, «Ebossé a été assassiné par l’un des loubards du président de la JSK !»

Joseph Antoine Bell, «Ebossé a été assassiné par l’un des loubards du président de la JSK !»

L’ancien gardien de but international du Cameroun, Joseph Antoine Bell, a fait de graves déclarations sur un plateau de télévision camerounaise. Joseph Antoine Bell a accusé l’un des proches du président de la JS Kabylie, Moh Cherif Hannachi, d’être à l’origine de la mort de son compatriote Albert Ebossé.

«Tout le monde dit que le jeune Ebossé était victime d’un projectile jeté sur le terrain. Si c’était sur le terrain, je dis que ça arrive, j’en étais moi-même victime à Marseille. J’ai reçu des informations selon lesquelles Ebossé n’est pas mort sur le terrain. Il était allé aux vestiaires et a été agressé par un des loubards du président. C’est l’un de ces loubards du président qui a agressé Ebossé dans le vestiaire.

Donc, ça devient véritablement un assassinat», dira l’ancien portier des Lions indomptables et de l’OM, sans révéler ses sources. Ces graves accusations surviennent au lendemain du rapatriement de la dépouille du regretté Ebossé au Cameroun. L’enquête se poursuit toujours en Algérie pour l’identification des mis en cause dans la mort tragique du jeune attaquant camerounais.

Le procureur de la République près le tribunal de Tizi Ouzou a confirmé dernièrement, dans un communiqué de presse, la thèse du médecin légiste selon laquelle le défunt Ebossé a été atteint par un objet contondant et tranchant qui a provoqué une hémorragie interne. La dépouille d’Ebossé se trouve actuellement au niveau de la morgue de l’hôpital militaire de Douala. Le défunt sera inhumé le 12 ou le 13 septembre, selon la presse camerounaise.

camernews-Joseph-Antoine Bell

camernews-Joseph-Antoine Bell