Jo Rio 2016 : Le Cameroun dos au mur

La sélection fanion féminine de football a fait un match nul (1-1) samedi dernier face au Ghana, en match aller.

Le public présent dans la cuvette de Mfandena samedi dernier était celui des grandes circonstances. L’on aurait dit une rencontre de la sélection des Lions indomptables. Deux ambulances, toutes neuves ont fait le déplacement du stade Ahmadou Ahidjo. Normal, les pouliches de Carl Enow Ngachu, le sélectionneur camerounais effectuaient leur premier match en terre natale après leur élimination en phase des huitièmes de finale du Mondial Fifa Canada 2015. La rencontre comptant pour le 2ème tour aller qualificatif au dernier tour éliminatoire des Jeux olympiques (Jo) Rio de Janeiro 2016, a permis d’arracher un point face aux filles du coach Basigi Yussif « venues ici avec l’intention de gagner, car on savait que le Cameroun a une très bonne équipe ».

Pourtant, les Camerounaises vont se montrer plus engagées sur le plan offensif dès la première minute de la rencontre. Claudine Falone Meffometou sur la pointe des pieds  devance quelques défenseurs de l’équipe adverse et sert un caviar à sa coéquipière Edith Ngo Mbeleck dans le petit cadre. La balle va passer au-dessus de la lucarne gardée par Patricia Mantey. Les Camerounaises y mettent, par ailleurs, un peu de spectacle dans leur jeu. Elles tentent quelques combinaisons mais des difficultés sont visibles au niveau de la finition. Des frayeurs sont observées dans le camp du Cameroun.

Un peu comme cette frappe déviée par Annette Ngo Ndom, la portière camerounaise à la 18ème min. Les Lionnes baissent en intensité. Treize minutes plus tard (31ème min) et suite à un tir anodin, la gardienne camerounaise bien que s’étant débattue ne parviendra pas à stopper la lourde frappe de Mercy Myles la capitaine ghanéenne (0-1). Les Lionnes vont par la suite subir une grande pression. Certaines se déconcentrent. Carl Enow Ngachu, resté debout recadre les unes et les autres. Les Lionnes tentent de pencher la balance en vain.

En face, Basigi Yussif, le sélectionneur des Black Queens compte rentrer avec trois points d’où l’engagement de ses filles à la seconde période. Mais, Christine Manie la capitaine des Lionnes, plus déterminée ce jour, va, suite à une balle arrêtée tirée de la droite vers la gauche, envoyer la balle au second poteau sous le pressing d’Agathe Ngani (54 ème min). Au cours du match, l’entraineur du Cameroun va injecter du sang neuf en remplaçant tour à   tour : Thérèse Abena (Agathe Ngani), Balbine Mendoua Bibi (Isis Sonkeng (Henriette Akaba Edoa), Henriette Akaba Edoa (Gabrielle Ngaska). Le Cameroun a été privé de cinq de ses joueuses professionnelles notamment Gaëlle Deborah Enganamouit.

Malgré les sept minutes de temps additionnel, le score va rester le même (1-1). « On espère qu’on va nous mettre en stage pour pouvoir travailler parce qu’on s’est posé des questions de savoir si cette équipe était en Coupe du monde » espère Christine Manie. Quant à l’entraineur du Ghana « c’est un pays que nous respectons beaucoup en matière de football féminin. Mais, nous avons également nos objectifs dans le football africain ». Le match retour est prévu le week-end du 1er août prochain