Jeunes et deviances

Les djos, les ngah, il y a un topo[1] dont je dois vous djoss[2]. Popoh quand les falla(hommes d’églises) et tous les man of God qu’on meet[3] ici dehors speak de ça on mimba que c’est le bèp-bèp[4]. Mais sérieux j’aimerais vous ask un way : avez-vous remarqué qu’en dehors des films et autres publications faisant l’apologie des déviances,violences, sorcellerie et pornographie rien ne passe plus le marché ? Un falla l’a fait remarquer qu’il y a une vingtaine d’années une ngah se montrait en décolleté, c’était censure. Aujourd’hui, par exemple à la télé, si une ngah ne chou[5] pas les atouts dont la création l’a dotée, on la censure car le refus d’exposer la chair baisse l’audimat.

Même à notre niveau les jeunes, quand une ngah nous fait languir avant de livrer, vite fait, on a zappé pour passer à la prochaine chaine qui va nous offrir le nirvana à peine effleurée sa porte. Esse le way lep alors les ngah ? Une m’a avoué direct qu’un djoh qui la do langwa[6] avant de ask le way, elle le vire parce qu’il lui perd le temps. Non mais sérieux nous allons où à ce rythme ?

Nos gouts vestimentaux, musicaux et toute l’échelle de nos valeurs sociales s’en ressent affectée. J’en viens donc à me ask s’il ne faille pas un temps soit peu s’arrêter de courir et prendre le temps de sciencer par rapport au way.

Vous allez surement, comme je know mes frères kmers verser des montagnes et montagnes de koch à mon endroit, mais je pense qu’outre le kocheurs[7], il y a ceux qui surement se posent les mêmes questions que moi. Mon prof d’anglais de Tle A me tellait toujours que le désordre est collectif et l’échec individuel. Je parle ici afin que nul n’en ignore. On va où popoh[8] ? L’affaire-ci que le diable a senti sa fin came et qu’il veut bring le max de personnes avec lui là me parait toute considération spirituelle à part fondée. Sinon comment expliquer que plus le temps passe, plus l’échelle des valeurs décroît ?

Avant on aimait le bon bikutsi de nkodo sitony, simple et envoutant, le makossa de Joe Masso, ou la salsa de Pierre Tchana. Aujourd’hui, kan les djos sont au tio[9], c’est obah[10] position 74, obah kizomba, obah ou encore version de zik dont on entend rien, sinon du tapage sans signification, sauf surement pour certains initiés (car rappelons nous que tout son à ou geste en communication a une signification pour les personnes en situation de communication). Cela n’est non plus étrange en effet qu’after avoir suivi ce genre de tapage, on en soit réduit à être violent, drogué ou amateur d’excès en tout genre. Le pire est que les stars de ce genre de déviances sont aujourd’hui les références des nos jeunes. Que diraient Amadou Koumbah, Eza Boto, Ferdinand Léopold Oyono et les autres s’ils revenaient ? Surement ils mourraient une seconde fois de honte.

Famille abeg[11] suspendez votre geste dans son élan et prenez le temps de sciencer[12] par rapport à tout ce dont j’ai parlé plus haut.je vais essayer de vous faire un parallèle entre deux epoques :

– La famille avant c’était par exemple : papa, maman les enfants. Today c’est papa (qui peut être une maman en même temps), maman (qui peut aussi être un autre papa) et peut-être les enfants

– Le mariage c’était un homme, une femme et à l’église. Today, quand on a la chance, on retrouve les deux premiers ; autrement, ce sont deux hommes, ou deux femmes ou alors un homme qui est devenu l’autre et vice versa. Et le mariage à l’église est passé de l’exception à la règle.

– La ngah ou le djo qui se marie dans le meilleur des cas sans enfants extra conjugaux est une pépite, quand on sait que hier on se gardait pour le mariage. Où sont passées les valeurs qui étaient chères à nos parents ?

Man, si l’affaire ci ne te fait pas mimba[13] par rapport à God (comme moi d’ailleurs), penses y un peu en imaginant ce que sera la vie de tes muna[14] après toi. Je regarde l’avenir et il me parait bien sombre. J’ai peur et toi ?

[1] sujet

[2] Parler de

[3] rencontrer

[4] Tapage

[5] Expose

[6] Attendre

[7] Moqueurs

[8] Sérieux

[9] Fête

[10] Soit c’est

[11] svp

[12] reflechir

[13] Réfléchir

[14] progéniture