camernews-jean

Jean Ping parle pour la première fois depuis le verdict de la Cour constitutionnelle. «J’invite le peuple gabonais à rester mobiliser!»

Jean Ping parle pour la première fois depuis le verdict de la Cour constitutionnelle. «J’invite le peuple gabonais à rester mobiliser!»

Jean Ping ne s’avoue pas vaincu. Et pourtant, c’est en dernier ressort que la Cour constitutionnelle a déclaré dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 septembre 2016, Ali Bongo Ondimba vainqueur de l’élection présidentielle…

Jean Ping ne s’avoue pas vaincu. Et pourtant, c’est en dernier ressort que la Cour constitutionnelle a déclaré dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 septembre 2016, Ali Bongo Ondimba vainqueur de l’élection présidentielle du samedi 27 aout 2016 avec 50, 66 % au détriment de plusieurs autres candidats dont Jean Ping, leader de l’opposition qui est arrivé en deuxième position avec 47, 24 % des voix. Pour ce dernier qui s’est auto-proclamé au lendemain du scrutin, nouveau président de la République du Gabon, «la Cour constitutionnelle a pris sa décision envers et contre tous, foulant au pied la souveraineté du peuple gabonais» a déclaré Jean Ping au cours d’une conférence de presse tenue dans son QG de Libreville hier samedi 24 septembre 2016.

«Devant cette décision inique, anti démocratique et porteuse d’incertitudes, je veux dire au peuple gabonais d’être fier de lui, de garder la tête haute et de rester mobilisé. Nous ne pouvons laisser certains liquider définitivement cet idéal démocratique pour lequel certains de nos compatriotes ont consenti au sacrifice suprême en perdant leur vie. Pour cela, je ne reculerai pas ! Président clairement élu par des gabonais, je demeure à vos côtés pour défendre votre vote et votre souveraineté».

Jean Ping appelle aussi la communauté internationale à se mobiliser pour sa cause.

Extrait CIN du discours préliminaire de Jean Ping en conférence de presse: