camernews-jean-christophe-bahebeck-football

Jean–Christophe Bahebeck ou quand le Cameroun court après un joueur en petite forme

Jean–Christophe Bahebeck ou quand le Cameroun court après un joueur en petite forme

L’attaquant espéré par la Fédération camerounaise de football n’en finit pas de rater ses saisons. Aux dernières nouvelles, l’As Saint-Etienne, le club auquel le Paris Saint-Germain l’a prêté à l’intersaison 2014 aurait décidé de le renvoyer à son expéditeur avant même la fin de la période de son prêt.

Le président de la Fédération Camerounaise de Football (Fécafoot) Tombi à Roko et Roger Milla viennent de boucler un séjour en Europe. Au cours de celui-ci, le dirigeant contesté et la légende vivante du football camerounais se sont employés à convaincre quelques jeunes footballeurs d’origine camerounaise de rejoindre la sélection. Samuel Umtiti (Lyon), Georges-Kevin Nkoudou (Marseille) et Jean-Christophe Bahebeck (Saint-Etienne) ont ainsi été approchés directement ou indirectement.

Avec des résultats mitigés. Si Umtiti a clairement refusé de porter le maillot vert, Nkoudou a répondu favorablement à l’appel du Cameroun. Ces dernières heures, le ralliement de Jean-Christophe Bahebeck est annoncé. Mais l’on peut penser que si cette information se confirme, ce sera probablement parce que le jeune attaquant de 22 ans voit ses chances d’évoluer en équipe de France se réduire comme peau de chagrin.

Blessures, inefficacité…

Ses performances en club à mi-parcours de la saison le discréditent et ne lui laissent pas beaucoup de chance de réintégrer une sélection hexagonale. Le journal français But annonce que Saint-Etienne à qui il avait été prêté à l’intersaison par son club propriétaire Paris Saint-Germain aurait l’intention de le renvoyer dans la capitale française en janvier 2016 lors du Mercato d’hiver. Avant même la fin de la durée du prêt. Venu palier au départ du champion d’Afrique ivoirien Max Alain Gradel.

L’ancien avant-centre des espoirs français a beaucoup déçu. Il a souvent été blessé, mais lorsqu’il retrouvait les pelouses, son rendement était loin de satisfaire son entraîneur. Il n’a disputé que 8 matches de Ligue 1 depuis son arrivée chez les «verts». On ne se souvient pas non plus l’avoir vu délivrer une passé décisive ou marquer un but. Pari manqué donc pour celui qui, à défaut de se faire recruter définitivement par L’As Saint-Etienne pourrait ne pas retourner à Paris avec un meilleur statut.

Le Franco-camerounais devrait être de nouveau prêté. Si cela arrivait, l’on ne lui souhaitera pas de connaître les échecs enregistrés lors de ses trois précédents prêts. A se demander si la Fécafoot courtise toujours les jeunes footballeurs binationaux qui le méritent.

 

camernews-jean-christophe-bahebeck-football

camernews-jean-christophe-bahebeck-football