camernews-etoo

Italie : inefficace, Eto’o coule avec le navire de Gênes

Italie : inefficace, Eto’o coule avec le navire de Gênes

Sampdoria enchaine des contre-performances. Samuel Eto’o aussi. La dernière victoire du club de Gênes remonte au 22 mars dernier, contre l’Inter Milan (1-0). Depuis, la Samp’ est en chute libre. Le club de l’ancien capitaine des Lions Indomptables a encore essuyé une défaite ce samedi 2 mai 2015 contre la Juventus (0-1), à l’occasion de la 34e journée de Serie A italienne.

Ce qui porte leur bilan à une série de trois matchs nuls et trois défaites, lors des six dernières rencontres de championnat.

Eto’o de moins en moins efficace

Les supporters du Stadio Communale Luigi Ferraris se doutaient bien que battre la Juventus, était une mission plutôt compliquée. Ils ont vu juste. Le club local n’a vu que du feu dès le coup d’envoi de la rencontre, face à des Turinois décidés à percer leurs secrets. Carlos Tevez (3e), Roberto Peyrera (8e) et Fernando Llorente (26e) engageaient les premiers assauts, sans toutefois trouver la faille. La Samp’ se défend bien, mais en face, les coéquipiers de Paul Pogba ne lâchent pas la pression. Finalement la défense du club de Gênes craque et Stephan Lichtsteiner en profite pour servir un centre parfait à Arturo Vidal qui reprenait la balle, et plantait un puissant coup de tête dans les filets avec l’aide du montant de Viviano Emiliano (1-0, 32e).

A l’inverse de leurs adversaires, les attaquants de Sampdoria ont cependant manqué d’efficacité à l’image d’un Samuel Eto’o complétement perdu dans ce match qui aurait pu être un « match-référence » pour lui. Du moins, s’il avait inscrit un but et permis à son club de ne pas tomber. Mais le meilleur buteur de l’histoire des Lions Indomptables et de la Coupe d’Afrique des nations (Can) n’a pas tenu ses engagements d’attaquant. Le Camerounais termine la partie sans se créer la moindre occasion dangereuse, si ce n’est une passe interceptée à la 53e. L’un de ses plus mauvais matchs à Sampdoria.

C’est en toute logique et sur la pelouse de la Sampdoria de Gênes que la Juventus de Turin s’est adjugée le 31e titre de champion d’Italie de son histoire. Les Biancocelesti n’avaient besoin que d’une victoire pour confirmer leur sacre. Et sur un bref succès sur le plus petit des scores (0-1), Arturo Vidal, seul buteur dans la partie, a hissé son équipe sur le piédestal, à quatre journées de la fin de Serie A.

 

camernews-etoo

camernews-etoo