camernews-Florence-Tsague

Investir au pays…Comment s´y prendre?

Investir au pays…Comment s´y prendre?

De nos jours, aucun pays se voulant émergeant ne peut s´offrir le luxe de négliger sa diaspora. Et puisque la communauté camerounaise à l´extérieur prend du poids au fil des ans, en qualité et en quantité, son apport à l´économie du pays s´avère capital. Dispersée et diversifiée, elle contribue, à travers ses transferts de fonds, à la survie des familles et au développement de notre cher pays. Véritable ambassadrice des cultures, elle constitue le pont entre le Cameroun et la terre d´accueil. La taille de ceux qui retournent afin de créer des structures ou les pilotent depuis l´extérieur, n´est pas négligeable. Cependant lorsqu´on considère la taille de cette diaspora, force est de constater que ses potentialités et son know-how ne sont pas exploités à leur juste valeur et que l´État peine à impliquer cette communauté de façon active et efficace dans la gestion des affaires politiques et économiques du pays. Nombreux sont ceux de la diaspora qui dénoncent une politique et un climat d´affaires défavorables à l´investissement.

Chez la majorité des expatriés, la question du «pourquoi» se pose moins que la question du « comment » de l´investissement au pays, surtout s´il faut tout déléguer depuis l’étranger.

Face au désir poussé des Compatriotes de Paul FOKAM et de Macaire LEMDJA d´investir au pays, la question préoccupante est celle de savoir quelles sont les initiatives à multiplier et les structures à mettre sur pied pour canaliser leurs potentialités/leur know-how et pour conjuguer les synergies propices au développement durable du Cameroun.


Quel est le cadre légal et structurel à définir afin d´encourager et d´attirer les investissements de la diaspora? Quels paramètres faut-il considérer avant et pendant la mise sur pied d´un projet au pays ?

Pour tout dire, Investir au pays…Comment s´y prendre? Telle est la question de la semaine

La rubrique le débat est la vôtre. Vous pouvez nous soumettre des thèmes et des sujets à débattre aux courriels suivants:seumo@hotmail.com  ou mieux encore à webmaster@camer.be. Pour ceux d’entre vous qui nous ont soumis des sujets à débattre et qui ne sont pas encore publiés, prière de bien vouloir patienter. Ils seront diffusés. Nous vous remercions d’avance et vous remercions pour votre marque de sympathie. Nous vous souhaitons un bon  dimanche et un bon débat.

 

camernews-Florence-Tsague

camernews-Florence-Tsague