camernews-armee-camerounaise

Insécurité transfrontalière: 14 camerounais encore otages en République Centrafricaine

Insécurité transfrontalière: 14 camerounais encore otages en République Centrafricaine

Selon les révélations de l’ex-Maire de la Commune d’Ouli après sa libération mardi dernier, la faction rebelle d’Abdoulaye Miskine qui détient depuis des semaines, 14 camerounais exige la somme de 10 millions de FCFA pour les libérer.

Jeudi 13 octobre 2016, Radio-Aurore émettant à Bertoua, diffusait une interview, de l’ex-otage Nicholas Ndoké, libéré mardi dernier après cinq jours de captivité. Revenant sur les conditions de  sa libération,  l’ancien maire de la Commune d’Ouli relayait l’information selon laquelle 14 autres camerounais seraient encore retenus captifs en République Centrafricaine (RCA), indique Le Messager du vendredi 14 octobre 2016. Parmi ces otages, on compte un médecin du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) en service à l’hôpital général de Bertoua enlevé il y a quelques semaines.

Aussi, durant cinq jours de captivité entre les mains de ces rebelles, Nicholas Ndoké précise dans son entretien qu’«Abdoulaye Miskine, le chef de cette faction rebelle ainsi que ces partisans ont demandé la somme de dix millions de FCFA pour leur libération», peut-on lire dans le journal. A en croire ses propos, certains parmi les captifs, tous de sexe masculin, ont déjà passé  plus de trois semaines en compagnie des rebelles.

Par ailleurs, en revenant sur sa libération mardi dernier, l’ex-maire de la Commune d’Ouli affirme dans son entretien que « des négociations avec ses ravisseurs ont abouti à la somme de 800.000 FCFA. C’est le chef rebelle et son adjoint qui m’ont guidé sur près de 3 kilomètres dans la forêt où nous étions, avant de m’indiquer la piste à suivre pour retrouver le Cameroun», rapporte le journal. Des propos qui ne cadrent pas avec ceux du Préfet du département de la Kadey qui affirmait qu’aucune rançon n’a été versée à ces ravisseurs qui ont été mis en déroute par les forces de sécurité camerounaise.

camernews-armee-camerounaise

camernews-armee-camerounaise