camernews-forces-speciales-anti-terroristes

Insécurité: Le Cameroun envisage le déploiement des forces spéciales anti-terroristes dans la Région du Nord

Insécurité: Le Cameroun envisage le déploiement des forces spéciales anti-terroristes dans la Région du Nord

Elles auront pour mission d’éradiquer le phénomène de prise d’otages et de rançon dans la Région.

Depuis quelques années, le Cameroun fait face au phénomène de rapt dans la Région de l’Extrême-Nord. Les enlèvements du Père Georges et de la famille Moulin-Fournier en 2013, ainsi que des ouvriers chinois quelque mois plus tard, enclenchaient un phénomène qui perdure depuis lors. Le phénomène s’est même déporté dans la Région de l’Est où des rebelles venus de la Centrafrique s’illustrent par des rapts et des demandes de rançons.

C’est dans ce pays frontalier avec le Cameroun que le Maire de la Commune de Lagdo et 14 autres camerounais ont passé 13 mois de captivité. La situation ne saurait perdurer, et le Gouvernement annonce des mesures fortes pour l’éradication du phénomène. Le dimanche 14 août 2016 dans la ville de Lagdo qui accueillait ses filles et fils en captivité pendant plus d’un an en République Centrafricaine, le Gouverneur de la Région du Nord, Jean Edi’i Abate, a annoncé le déploiement prochain des forces spéciales anti-terroristes dans la Région.

«Depuis une semaine, la très haute hiérarchie a décidé de déployer dans les Départements du Mayo-Rey et de la Bénoué, une nouvelle force spéciale anti-terroristes. Nous allons éradiquer tout ce phénomène de prise d’otages et de rançon dans notre Région. Je dis bien que nous serons intrépides sur cet aspect. Que les populations ne soient pas surprises de voir dans les prochains jours des hélicoptères de combat qui survoleront la zone. C’est pour renforcer la sécurité des biens et des personnes. Nous traquerons ces malfrats jusqu’à leurs derniers retranchements», a-t-il indiqué.

Jean Abate Edi’i mettait ainsi en garde «ceux qui ont choisi de faire fortune dans la promotion des actes d’insécurité, notamment les enlèvements». Les forces spéciales anti-terroristes sont une unité spéciale de l’armée camerounaise. Elles ont été vues pour la première fois en grand public lors du défilé de la fête de l’unité le 20 mai 2016 à Yaoundé. Leurs domaines d’actions sont «les infiltrations, les opérations en profondeurs, les renseignements et les reconnaissances». Dans la Région du Nord, elles devront éradiquer le phénomène de prise d’otages et de rançon.

camernews-forces-speciales-anti-terroristes

camernews-forces-speciales-anti-terroristes