camernews-garoua

Insécurité – Fête Nationale du 20 Mai: Passage au scanner obligatoire pour tous les invités à Garoua

Insécurité – Fête Nationale du 20 Mai: Passage au scanner obligatoire pour tous les invités à Garoua

La sécurité militaire a contraint chaque invité à passer au scanner avant de prendre place à la tribune.

Des mesures particulières de sécurité ont été prises ce 20 Mai à Garoua en ce qui concerne la fête de l’unité. En dehors de la création d’un cordon de sécurité sous les regards très vigilants du Bataillon d’Intervention Rapide, l’ADC (les aéroports du Cameroun) ont prêté le scanner de l’aéroport international de Garoua aux organisateurs de la fête nationale.

Installé juste devant les escaliers de la nouvelle tribune de la place des fêtes au quartier Roumde-Adjia, il fallait passer à travers ce scanner pour espérer trouver une place à la tribune. Les règles de jeux étaient certes simples mais inconnues pour la population de la ville de Garoua qui les experiementait pour la toute premiere fois. Les éléments de la Sécurité Militaires en lunette «fumées», fouillaient les invités avant de les faire passer au scanner. «Mon frère, on ne sait qui est qui aujourd’hui, vous connaissez bien la présente situation de sécurité sur les villes frontalières. Nous sommes en alerte maximum», se justifie une source sécuritaire.

Les chefs traditionnels qui sont souvent accompagnés de leurs gardes rapprochés armés d’armes blanches n’ont pas eu droit à la tribune ce jour. Ils ont carrément été refoulés avec leurs lances, flèches et couteaux.

La sécurité autour des autorités administratives a été revue à la hausse pour la circonstance. Pour quitter sa résidence pour la place des cérémonies, le Gouverneur a été accompagné par tout son état major, les unités spécialisées de la police, la gendarmerie et de l’armée.

Depuis un certain temps, la psychose gagne du terrain. Certaines sources annoncent le sabotage de la fête de l’unité par les islamistes nigérians du Boko Haram. D’autres affirment avoir même reçu des correspondances de la secte s’invitant à la fête.

 

camernews-garoua

camernews-garoua