Innovation: Paul Biya récompense Marc Arthur Zang

Le jeune chercheur, inventeur camerounais du cardiopad, a reçu un prix spécial d’encouragement du président de la République des mains du Minresi, jeudi à Yaoundé

«Monsieur Marc Arthur Zang, vous faites honneur à notre pays, je vous remets donc le prix spécial de l’innovation de Son Excellence Paul Biya… Nous avons connu des Lions et des Lionnes indomptables du football, voici un lion indomptable de la recherche scientifique». Ces mots sont de la ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation (Minresi). En les prononçant le jeudi 02 juillet 2015, Madeleine Tchuenté remettait un chèque d’un montant de 20 millions de Fcfa à l’élu jour, Marc Arthur Zang Adzaba.

Agé de 28 ans, celui qui a été nominé parmi les dix meilleurs innovateurs les plus talentueux d’Afrique en 2015, vient d’être récompensé par le chef de l’Etat, grâce à l’invention du cardiopad. Un prix qui selon la Minresi s’inscrit dans «la politique de promotion et d’appui à l’innovation des jeunes camerounais pour le développement. Il témoigne du soutien de Paul Biya aux jeunes qui osent et trouvent des solutions aux défis qui interpellent le Cameroun et son peuple».

Arthur Zang qui a «osé» est alors qualifié par Madeleine Tchuenté de «digne fils camerounais et de pur produit du système éducatif de notre pays». Preuve que ledit système national est «performant et crédible», va-t-elle ajouter.

A cette cérémonie de jeudi, Arthur Zang n’a pas fait que recevoir un prix. Il a aussi été décoré. «Nous te faisons chevalier de l’ordre national de la valeur», a déclaré la Minresi au nom du président de la République, en lui épinglant l’insigne sur son costume. En présence de membres du gouvernement, directeurs généraux, chefs d’entreprises et autres personnalités, le lauréat, visiblement ému, n’a dit qu’un mot en guise de reconnaissance: «Merci!».

Créé en 2011, le cardiopad est la première tablette tactile médicale, fabriquée en Afrique, permettant de faire les examens cardiaques et le diagnostic à distance, à travers les technologies de l’information et de la communication.