camernews-navire-port-kribi

Infrastructures: Un centre de recherche océanographique en gestation sur le complexe industrialo-portuaire de Kribi

Infrastructures: Un centre de recherche océanographique en gestation sur le complexe industrialo-portuaire de Kribi

Il sera financé sur le volet «Recherche» du troisième Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) d’un montant total de 400 milliards de FCFA, signé le 30 juin 2016 entre les parties camerounaise et française pour 8 ans.

L’océanographie est la science qui étudie les océans et des mers de la planète Terre. Si dans de nombreux pays, il existe des centres de recherche en la matière, au Cameroun, on n’en compte pas encore. Et c’est pour pallier cette insuffisance qu’une délégation composée à la fois  de membres de l’université de Douala et de représentants du service de coopération de l’ambassade de France au Cameroun a effectué, il y a quelques jours, une descente sur le site du complexe industrialo-portuaire de Kribi. C’était en compagnie des autorités en charge de la coordination dudit complexe, situé dans la Région du Sud.

Au cours de cette visite, il était question  d’identifier le site d’implantation du futur centre de recherche océanographique sur le complexe industrialo portuaire de Kribi, indique les représentants français. Par ailleurs, ce projet sera financé sur le volet «Recherche», enregistré dans le cadre du troisième Contrat de Désendettement et de Développement (C2D). Le montant total qui y est dédié est de 400 milliards de FCFA. Ledit contrat a été  signé le 30 juin 2016 entre les parties camerounaise et française pour une durée de 8 ans. Pour l’heure, il n’y a pas plus d’informations sur ce centre de recherche, note toutefois le site investiraucameroun, qui relaie cette information.

Pour mémoire, c’est en 2006 que le Cameroun a été éligible au C2D après l’atteinte de l’initiative Pays Pauvre Très Endetté (PPTE). Le premier contrat signé le 22 juin 2006 avait une valeur de 352 milliards FCFA. Le deuxième C2D signé le 1er juillet 2011 a pris le relais avec un montant de 214 milliards FCFA, spécialement orienté vers le secteur de l’agriculture.

camernews-navire-port-kribi

camernews-navire-port-kribi