camernews-chantier-diocese-de-sangmelima

Infrastructures: 327 millions de FCFA pour achever la construction du diocèse de Sangmélima

Infrastructures: 327 millions de FCFA pour achever la construction du diocèse de Sangmélima

Des contributions dont celles des élites du Sud restent attendues pour terminer le gros œuvre.

Le diocèse de Sangmélima est en plein chantier. Situé dans le Département du Dja et Lobo dans la Région du Sud, cet édifice est en voie de devenir le siège local du catholicisme. Mais, en même temps, elle sera la cathédrale la plus importante d’Afrique centrale. Malheureusement, à ce jour, le chantier entamé il y a quelque temps piétine.

Il y a trois semaines encore, au cours de la  messe des récoltes, Mgr Christophe Zoa  avait exhorté les fidèles à continuer à prier et à redoubler d’efforts dans l’élan de générosité afin de pouvoir achever cette œuvre véritablement monumentale. Environ 12 millions de FCFA avaient été cotisés par les fidèles de la quarantaine de paroisses que compte le diocèse de Sangmélima. Mais cette somme semble insignifiante. Car, selon Le Messager du mardi 26 juillet 2016, il faut 327 millions de FCFA pour que la cathédrale soit achevée.

L’expertise artistique de la Cathédrale Saint-Joseph de Sangmélima a été confiée au Directeur de l’Institut des Beaux-arts de Pamplin, artisan de la réfection de la Cathédrale de Madrid en Espagne, souligne le journal. Et pour cet édifice national, il est prévu pour la fin des travaux, des vitraux styles classiques, en cristal comme ceux que l’on retrouve à Rome, à l’église de Châtres en France. Rien à voir avec ceux de la Cathédrale Notre Dame des Victoires de Yaoundé, ou encore à l’Église Notre-Dame du Lac au quartier Messa.

Par ailleurs, plus d‘un milliard de FCFA a déjà été rassemblé par les fidèles et autres donateurs anonymes. Il est question pour Mgr Christophe Zoa d’encourager les fidèles à poursuivre leur élan de générosité. Beaucoup se sont donc déjà manifestés par le passé. La contribution des élites de la Région du Sud reste attendue, conclut le quotidien.

 

camernews-chantier-diocese-de-sangmelima

camernews-chantier-diocese-de-sangmelima