camernews-societe

IDRIS DEBY ITNO SALUE LUI MÊME L’ARRIVÉE EN SOL TCHADIEN DES PREMIÈRES….

IDRIS DEBY ITNO SALUE LUI MÊME L’ARRIVÉE EN SOL TCHADIEN DES PREMIÈRES DÉPOUILLES DE SOLDATS TOMBES FACE A BOKO HARAM DANS LES COMBATS DE GAMBARU

La propagande pour galvaniser le moral des troupe au front ne fait que Commencer. On n’hésite pas à annoncer la présence des hauts gradés de l’armée Tchadienne sur les première lignes de combat. Cette communication bien orchestrée est relayée par la chaîne de television publique Tchadienne les chaînes privées et même Al jazeera. La politique du NO comment de la CRTV et de nos autorité politiques sur les exploits de notre armée semble être une communication à revoir, sous peine de laisser aux autres le soin de raconter ce que font nos soldats au front.
Voici déjà comment les autres parlent de leurs vaillants soldats…..
Alors que les forces tchadiennes venaient de libéré Gambaru en territoire nigérian, une récurrence des restes des combattants de Boko Haram s’attaquait aux troupes camerounaises à Gambaru du coté du (territoire camerounais), forçant les troupes tchadiennes à revenir une seconde fois pour reprendre le contrôle du pont et de la ville, à l’issue d’une deuxième bataille. Les images des affrontements sont tournés par le correspondant spécial de la télévision et radio tchadienne, Sherif Mohamed Ahmed.
Par ailleurs, dans un reportage diffusé hier, la chaine internationale Al Jazeera a accusée les soldats camerounais d’avoir « fui les combats ». Si ces derniers parlent d’un « repli tactique », plusieurs témoignages contredisent.
Sur le terrain, les haut gradés tchadiens n’hésitent pas à se rendre en première ligne des affrontements. Le commandant de la Direction général de la sécurité des institutions gouvernementales (DGSSIE), le général Mahamat Idriss Déby Itno a rendu une visite d’inspection aux forces tchadiennes au Cameroun et au Nigeria. A Bosso, au Niger, le Directeur de la Gendarmerie, le général Yaya Daoud, par ailleurs commandant du contingent tchadien dans la zone, a été atteint touché hier par une balle au ventre. Pour sa part, le général Ahmat Darry supervise les combats au plus près, tandis que dans la zone du Lac Tchad, c’est le général de Brigade Yaya Sayero Bago qui est à la tête du commandement du Contingent tchadien de la Force Mixte Multinationale de Sécurité du Bassin du Lac-Tchad.

 

camernews-societe

camernews-societe