camernews-Camcoh

Humanitaire: La Communauté camerouno-américaine de Houston (Camcoh) offre des équipements à l’hôpital de District d’Eseka

Humanitaire: La Communauté camerouno-américaine de Houston (Camcoh) offre des équipements à l’hôpital de District d’Eseka

L’organisation composée essentiellement de Camerounais vivant à Houston aux États-Unis a tenu à manifester son élan de cœur à la suite de la catastrophe ferroviaire survenue le 21 octobre 2016 dans cette ville, Chef-lieu du Département du Nyong-Ekelle.

Une table d’opération manuelle, un microscope manuel, un appareil ECG 3 pistes, 6 masques d’oxygène, une boite de petite pharmacie et un tensiomètre manuel. Telle est la liste des équipements offerts ce mercredi 14 décembre 2016 par la Communauté camerouno-américaine de Houston (Camcoh) à l’Hôpital de District d’Eseka. Ces appareils de pointe ont été réceptionnés par le Dr Éric Mevegue, directeur de cette institution sanitaire en présence de Dr Ngos François, Chef du District de santé d’Eseka.

Selon ces deux responsables, ce don vient à point nommé dans un centre hospitalier qui, malgré les multiples élans de cœur qui ont suivi la catastrophe ferroviaire survenue dans cette ville le 21 octobre 2016, reste très pauvre en équipements. «Cette table d’opération permettra d’opérer les patients dans de meilleures conditions que ce soit pour les opérateurs que pour les patients eux-mêmes. Il y a des accoudoirs, des pieds pour tenir les têtes… Jusqu’ici, il fallait attacher le patient comme on le fait au village, pour pouvoir faire une chirurgie», a salué le Directeur général de cet hôpital.

Selon le Dr François Ngos, Chef de District de Santé d’Eseka, «la pertinence des équipements» offerts par la Communauté camerouno-américaine de Houston (Camcoh) donne l’impression que cette organisation avait été mise au courant des besoins les plus pressants de cet hôpital.  «Ce don nous va vraiment droit au cœur et va pallier les manquements qui sont réels dans cet hôpital», a-t-il remercié, non sans rappeler l’adage africain selon lequel «qui dit merci en demande davantage».

Dans son discours de circonstance, Line Flore Kemfack, Présidente du Conseil d’Administration de la Communauté camerouno-américaine de Houston qui conduisait la délégation, a  remercié le personnel de l’Hôpital d’Eseka pour l’accueil chaleureux avant de rappeler les circonstances évidentes qui les ont poussés à mener cette action.

«Nous avons appris comme tout le monde par les réseaux sociaux et par les médias, l’évènement tragique qui est arrivé dans cette ville le 21 octobre 2016. Nous avons été vraiment touchés et il fallait qu’on réagisse», a-t-elle expliqué.

«Ce qui était important pour la Communauté camerounaise de Houston, ajoute-t-elle, c’était de poser un acte qui devait avoir un impact même au-delà de l’accident.  Ce qui va permettre de commémorer nos frères et sœurs qui ont péri dans l’accident. C’est fort de cela que nous avons abordé des hôpitaux pour voir où le besoin se faisait le plus urgent. On nous a indiqué l’hôpital d’Eseka qui ferait bon usage du matériel que nous pourrions lui offrir». Avant de quitter ce centre hospitalier, elle a tenu à ce que le personnel sanitaire soit rapidement formé à l’utilisation de ces équipements de pointe d’une valeur totale d’environ trois millions de FCFA.

La communauté Camerouno-américaine de Houston (CAMCOH) est une organisation apolitique qui regroupe en son sein les différents groupes culturels, religieux, anciens élevés et étudiants, groupes sportifs issus du Cameroun.  Sa mission essentielle est de rassembler les Camerounais de Houston, célébrer la diversité  culturelle du pays, aider au développement éducatif, professionnel et social de ses membres.

camernews-Camcoh

camernews-Camcoh