camernews-kamikazes

Huit morts dans deux nouveaux attentats kamikazes à Nguetchewé, dans l’Extrême-Nord du Cameroun

Huit morts dans deux nouveaux attentats kamikazes à Nguetchewé, dans l’Extrême-Nord du Cameroun

Deux kamikazes de la secte islamiste nigériane Boko Haram se sont faits explosés le 10 février 2016 au cours d’une veillée funèbre dans la localité de Nguétchéwé, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, a-t-on appris de sources variées.

Officiellement, en plus des deux kamikazes, six civils ont perdu leur vie au cours de ces attentats, dont des enfants qui assistaient à la veillée. Le bilan fait également état d’une cinquantaine de blessés.

Le 18 janvier dernier, quatre personnes décédaient déjà dans cette localité de l’Extrême-Nord du Cameroun, à la suite d’un attentat suicide perpétré au sortir de la prière matinale. Pour rappel, selon un bilan effectué par le gouvernement camerounais, entre 2013 et 2015, les exactions de cette secte nigériane sur le territoire camerounais ont déjà fait plus de 1000 morts.

 

camernews-kamikazes

camernews-kamikazes