Huit braqueurs arrêtés a L’est

Le gang semait la terreur dans le département de la Kadey.

Huit coupeurs de route ont été présentés au grand public le 30 septembre dernier à l’esplanade de la légion de gendarmerie de l’Est. Les huit bandits semaient la terreur dans le département de la Kadey depuis plusieurs mois. Après une brève accalmie, ce gang avait repris du service au début du mois de juillet. La cible était Alhadji Bobo, un riche opérateur économique bien connu dans le département de la Kadey. Selon le colonel Eyong Enow Joseph, le commandant de la légion de gendarmerie de l’Est, le présumé chef de gang, le nommé Ibrahim, et ses hommes avaient froidement abattu l’homme d’affaires et enlevé un autre homme d’affaires qu’ils détenaient en otage dans un lieu tenu secret.

Une enquête conduite par le capitaine Ayissi, le commandant de la compagnie de gendarmerie de la Kadey, a aussitôt été ouverte. Trois semaines après, un suspect, le nommé Idrissa, est localisé à Bertoua, plus précisément au quartier Bertoua 2. Ce dernier servait de relai entre les ravisseurs et les proches du prisonnier, en vue du versement d’une rançon qui s’élevait à 15.000.000 FCFA. Il a été interpellé non loin du palais de justice de Bertoua.

Au cours de son exploitation, il révèle que le reste du gang séjourne à Yaoundé. La délégation régionale de la sûreté nationale du Centre a aussitôt été mise à contribution. C’est ainsi que toute la bande a été localisée et maitrisée. Les huit malfrats ont été ramenés à Bertoua et séjournent actuellement à la prison centrale de la capitale régionale de l’Est.