camernews-Marafa

MARAFA HAMIDOU YAYA SE PORTE MIEUX

HOSPITALISATION : MARAFA HAMIDOU YAYA SE PORTE MIEUX

L’ex-ministre d’Etat chargé de l’Administration territoriale, hospitalisé depuis le 1er juillet dernier au Chu de Yaoundé a confirmé ce samedi, au cours d’un échange avec son épouse Jeanette Marafa installée à Paris en France, que son état de santé s’est amélioré.

Tout va pour le mieux pour Marafa Hamidou Yaya. D’après des sources proches de sa famille que nous avons contacté ce samedi 5 juillet autour de 18h, l’état de santé du prisonnier politique selon la communauté internationale s’est nettement amélioré. D’après nos sources,  Mme Jeanette Marafa, épouse de l’ex-ministre de l’Administration territoriale, a eu vendredi 4 juillet dernier dans l’après-midi, un échange téléphonique avec son époux hospitalisé au Centre hospitalier universitaire(Chu) de Yaoundé.

Des informations véhiculées par des journaux camerounais ont fait état du placement de Marafa Hamidou Yaya sous hémodyalise (qui dénote d’une insuffisance rénale. Ce que semble démentir l’entourage de l’ex-ministre : « En fait il souffrirait d’un excès palustre avec des problèmes d’acuité visuelle…mais a été placé dans ce service du CHU parce qu’il était le seul à peu près conforme aux normes d’hygiène et de salubrité en milieu hospitalier », confie ce proche de Jeanette Marafa qui a requis l’anonymat.

Pas de quoi s’alarmer donc sur le sort de l’ancien proche collaborateur du président camerounais Paul Biya. Surtout quand on sait que dans un entretien qu’elle a accordée il y a quelques jours à Radio France internationale, l’épouse de l’ancien ministre, Jeanette Marafa, qui s’est installée à Paris en France la veille de l’arrestation de son mari le 16 avril 2012, s’inquiétait, éplorée, de l’état de santé de son époux et en a appelé à l’intervention des présidents français François Hollande et américain Barack Obama.

Ambitions présidetielles

Mais a en croire une source proche de Jeanette Marafa à Paris, que nous avons joint ce samedi 5 juillet autour de 18h, : « nous étions avec Jeannette hier (vendredi, ndlr) jusqu’à 02 heures du matin (samedi, ndlr), et elle s’est par la suite entretenue au téléphone avec Marafa…Elle vient (samedi vers 18h, ndlr) de nous confirmer l’amélioration de son état de santé » annonce notre source.

Ancien secrétaire général à la présidence (1997-2002), Marafa Hamidou Yaya a été condamné en septembre 2012 pour « complicité intellectuelle » de détournement de deniers publics dans le cadre de l’achat d’un avion présidence en août 2001. Mais pour le Comité de libération des prisonniers politiques au Cameroun (Cl2p), mouvement créé en France en mai dernier, Marafa Hamidou Yaya est victime de ses ambitions politiques pour avoir été désigné en 2010 dans un câble diplomatique américain relayé par Wikileaks  comme un prétendant sérieux à la succession de Paul Biya. Un rapport du département d’Etat américain sur les droits de l’homme au Cameroun en 2012 a fait de l’ex-ministre un prisonnier politique .

L’ex-ministre de l’Administration territoriale est incarcéré dans une cellule du secrétariat d’Etat à la défense (bureaux du patron de la gendarmerie nationale) où il est gardé par le Groupement polyvalent d’intervention de la gendarmerie (Gpign), unité spéciale chargé de lutter contre le terrorisme.

 

 

camernews-Marafa

camernews-Marafa