camernews-essimi-menye

Hôpital de la Caisse: Essimi Menye se cadenasse dans sa chambre

Hôpital de la Caisse: Essimi Menye se cadenasse dans sa chambre

L’ancien Ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Lazare Essimi Menye, interné à l’hôpital de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale, (Cnps) depuis le 11 octobre 2015, s’est enfermé dans sa chambre dans le but d’empêcher aux médecins et aux visiteurs d’y avoir accès.

Essimi Menye fait partie des déchus du réaménagement du Gouvernement du 2 octobre 2015. Il s’est fait interner à l’Hôpital de la Caisse dimanche 11 octobre 2015 suite à un Accident vasculaire cérébral (Avc), il est très difficile d’accéder à sa chambre, la «fameuse» 221.1 1 lit.

Pour s’y être rendu jeudi 15 octobre 2015, le reporter du Quotidien Emergence a constaté que la chambre de l’ex ministre était fermée. «On va constater que la porte est fermée de l’intérieur» explique-t-il dans la parution du vendredi 16 octobre 2015. Et plusieurs coups sur la porte ne changeront pas facilement cette situation.

Les médecins apparemment peu surpris de ce fait, vaquent tout bonnement à leurs occupations.«Messieurs, ça ne sert à rien de d’insister», dit un médecin au visiteur. «Nous même avons du mal à le prendre en charge. Parce que cette chambre est toujours bloquée». Pour ne pas perdre de temps, «quand on arrive à son niveau on frappe à la porte trois fois au plus. S’il n’ouvre pas, on s’occupe d’autres patients», tout simplement.

Sauf que, lorsqu’enfin la porte s’ouvre, c’est pour entendre dire de la bouche du frère du malade, «on vous a dit qu’on vient visiter les gens quand ils sont sous soins?», cria-t-il, «allez maintenant écrire que le ministre est ici. Il est bien là», ajoute celui-ci.

Essimi Menye a, dès son arrivée, été pris en charge par un chirurgien, un neurologue, un neurochirurgien et un cardiologue. A en croire le journal, l’ex Minader souhaiterait toutefois obtenir une évacuation sanitaire pour une meilleure qualité de soin. Ce qui serait difficile d’obtention vu que, d’après des sources proches du journal, «le passeport de l’ex-Minfi aurait été retiré pour le moment, parce que visé par la justice».

camernews-essimi-menye

camernews-essimi-menye