camernews-argent

Hold-up à Douala: Près de 100 millions Fcfa volés chez un commerçant

Hold-up à Douala: Près de 100 millions Fcfa volés chez un commerçant

Le cambriolage a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi 14 novembre 2014. La Division régionale de la police judiciaire du Littoral cuisine certains suspects. Qui ont déjà rendu une partie de la somme dérobée.

Le chiffre exact est quatre vingt dix neuf millions trois cent quatre vingt sept mille sept cent (99.387.700) Fcfa.  Il s’agit d’un coup fumant réalisé par une demi-douzaine de gangsters dans la nuit du 13 au 14 novembre dans la boutique d’un commerçant au marché Congo.  L’argent était constitué de coupures de dollars et de francs Cfa. En plus des espèces sonnantes et trébuchantes, un laptop de marque Aser, un Ipad, un téléphone portable et des montres ont été emportés. On se demande bien pourquoi Bademba Barry de nationalité guinéenne gardait pareille somme dans sa boutique, alors que les banques foisonnent dans la ville. Ce qu’on sait, c’est qu’il n’était pas l’unique propriétaire de ce magot. De source sûre à la Division régionale de la police judiciaire du Littoral, la manne était le fruit de la contribution de plusieurs commerçants. Ils l’avaient remis à Bademba qui devait se rendre en Chine pour des achats vendredi 14 novembre 2014. Le Guinéen avait d’ailleurs changé ces 99.387.700 Fcfa en devises étrangères.

Le forfait commis, le gang mûrissait déjà des projets sur cette fortune d’autrui. C’était sans compter sur l’efficacité de la brigade antigang de la Division de la police judiciaire du Littoral. Informée aux premières heures de la matinée du vendredi 14 novembre, elle mène son enquête, tend des embuscades. «On savait qu’ils ont pris des monnaies étrangères. Par conséquent, ils devaient avoir besoin de faire le change. Nous avons donc posté des éléments au lieu dit Akwa Palace» explique une source. L’opération s’avère payante. Le premier suspect mort à l’hameçon. Il s’agit de Salgni Blaise. Il est arrêté en possession de 20 mille dollars, (soit 10 millions 476 mille Fcfa). Il va révéler à la police lors de son exploitation n’être pas le propriétaire de l’argent. «Il nous a dit que c’est Moungole Dooh Ernest, alias Ebelle qui lui a demandé de changer les dollars en Fcfa», indique la source.

C’est ainsi que les antigangs se dirigent au domicile de Moungole Dooh Ernest, le chef du gang. Il contredit la version de son acolyte Blaise ; affirme qu’il n’a commissionné personne faire le change. Et que sa part du montant détourné est chez lui. Moungole détenait quand même chez lui 29 mille 225 dollars (15 millions 308 mille 55 Fcfa) et 41 millions 448 mille Fcfa. Le troisième nom est celui de Mambingo Elouga Elie. Dénoncé par son comparse Moungole, il est arrêté en possession de 14mille 800 dollars (7 millions 752 mille240 Fcfa) et 100 mille Fcfa. Le dernier suspect, arrêté avec 83 mille Fcfa et 600 dollars (314 mille 280 Fcfa) s’appelle Mouliom Moussa. Il était vigile dans un immeuble près du lieu des faits. C’est chez lui qu’a eu lieu le partage.

Sally et Abdouraman, les deux autres suspects courent toujours. Selon la Pj, ils détiennent le reste de l’argent volé. Elle cuisine les quatre complices arrêtés pour mettre la main sur les personnes en fuite, avoir toutes les informations nécessaires et retrouver le butin.

 

camernews-argent

camernews-argent