Hévécam s’associe au ministère camerounais de l’Agriculture pour développer les cultures vivrières

Le ministre camerounais de l’Agriculture et du Développement rural, Henri Eyébé Ayissi, et le directeur général de la société Hévéa du Cameroun (Hévécam), Eric Hocepied (photo), ont signé le 16 mars 2018 à Niété, près de la ville de Kribi, une convention de partenariat, en vue du développement des cultures vivrières dans les plantations d’hévéa.

Ce projet, a-t-on appris des deux parties, vise non seulement à assurer la sécurité alimentaire des riverains des plantations d’Hévécam, mais aussi à créer des emplois décents, notamment grâce au développement de plantations familiales d’hévéa, aux côtés des grandes exploitations d’Hévécam.

Entreprise agro-alimentaire majoritairement contrôlée par le Chinois Sinochem International, Hévécam est l’un des trois producteurs de caoutchouc naturel au Cameroun, avec Sud Hévéa et la Cameroon Development Corporation (CDC), entreprise publique qui revendique le statut de 2ème employeur du pays derrière l’Etat.

BRM