camernews-Motaze-Delphine

Gouvernance Locale:Mme Motaze Delphine Sera inhumée cette semaine

Gouvernance Locale:Mme Motaze Delphine Sera inhumée cette semaine

Le REFELA-CAM (Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique du Cameroun) lors d’une soirée de recueillement organisée cette semaine a tenu, avant l’inhumation de ce Membre important, à lui rendre un dernier hommage à travers messes, prières, intercessions, etc. afin qu’elle soit accueillie auprès du Seigneur.

De son vrai Mvondo Engamba epse MOTAZE Delphine, l’ex-Maire de la Commune de Meyomessi décédée de suite de maladie le 24 Mai 2015 était d’après les témoignages une Dame de fer. Conseillère et dirigeante attentionnée, la diplômée du Language Tuition Center de Londres sera portée à la tête de la commune de Meyomessi en 2009. Une bourgade d’au moins 12 000 âmes située dans le département du Dja et Lobo.

Commandeur de l’ordre et de la Valeur, Mama Delphine laisse aussi plusieurs associations de femmes sans « Gouvernail » (Associations AFESD, NGOMOTO et bien d’autres).

De la voix de Célestine Ketcha Courtes dans son hommage, l’on aura appris que Mme MOTAZE Delphine avait fait émousser un Leadership pour libérer les énergies locales. L’actuel Président de REFELA-CAM ira même jusqu’à ajouter : « Depuis 2009, elle (Mme Motaze ndrl) n’a pas déçu les attentes placées en elle et son équipe municipale par plus de 12 000 habitants dont on connait par ailleurs le caractère dynamique et très exigeant. Le peuple de Meyomessi à raison d’être fière de sa Maire, pour lui avoir donné toutes ces infrastructures économiques qu’elle aurait encore pu multiplier. ». Le maire de Bangangté continuant dans les hommages ira même rappeler les récentes pertes de deux grandes figures de la gouvernance locale qu’étaient Rosette Mboutchouang et Françoise Foning pour illustrer le Grand malheur qui semble encore s’être abattu dans le « cercle restreint » des Femmes Maires du Cameroun.

D’après le programme des obsèques, Mme Mvondo Engamba epse MOTAZE Delphine sera accompagnée dans sa dernière demeure dans son village à Meyomessi où elle officiait à partir de Jeudi 11 Juin où à son domicile une Grande veillée verra la participation de plusieurs Hauts commis de l’Etat. Que la terre de nos Ancêtres Lui soit légère.

REACTIONS

Demenou Tapam:Camer.beMme DEMENOU TAPAMO, Maire de la Commune de FOKOUE (Ouest-Cameroun et Délégué Ouest REFELA-CAM

Nous sommes animés par un sentiment de tristesse. Quand on vient à perdre une ainée qui était notre conseillère, c’est quelque chose qui fait mal.

Dans la parole de DIEU, il est dit qu’on ne doit pas répondre à ceux qui n’ont pas Foi en la résurrection. Nous savons que le Très Haut va l’accueillir et la prendra auprès de Lui.

Qu’un jour, nous l’a verrons auprès de DIEU et on l’a retrouvera.

Nous pleurons c’est vrai mais on a de l’espérance de croyants.

Tsitsol:Camer.beTSIRSOL Anne Marie, Maire d’ANGOSSAS (Est-Cameroun) et Président de Comité d’organisation de la soirée de recueillement du REFELA-CAM

Après cette soirée de recueillement que vous venez d’organiser. Quel est votre sentiment ?

Je suis d’abord satisfaite de la mobilisation. Nous avons réussi la soirée en mobilisant plusieurs membres et sympathisants afin de dire Aurevoir à notre Mère et Membre. Nous sommes également venus pour réconforter la famille. Lorsque vous êtes éprouvés, le fait d’être entouré vous procure du baume au cœur.

Est-ce que le REFELA-CAM compte mobiliser encore plus de personnes ?

Les débuts de toutes organisations ne sont pas faciles. Sous la houlette de Mme Célestine Ketcha Coutes qui est notre Présidente et qui m’a désigné pour organiser cette soirée de recueillement ; elle n’étant pas au Cameroun, le Réseau tient bon. Comme perspectives, je voudrais juste demander aux nouvelles adhérentes de se joindre à nous et de continuer le travail que nous avons déjà commencé parce qu’aujourd’hui on entend parler des femmes Maires un peu partout déjà dans la République. Avec l’appui de la Présidente Ketcha Courtes la représentativité du Réseau se fait sentir. Nous osons espérer que le développement du Cameroun se boostera à travers nous.

 

camernews-Motaze-Delphine

camernews-Motaze-Delphine