Gilles Samen: « La beauté des couleurs m’attire »

Artiste peintre

 

Pouvez-vous nous présenter votre métier d’artiste peintre et les raisons qui vous ont poussé à l’exercer ?

L’art de peindre consiste à savoir étaler des fluides colorés sur une surface. Celle-ci est l’intermédiaire entre l’interlocuteur et le peintre. Les raisons qui m’ont poussé à exercer mon métier sont l’état des mentalités du milieu où je vis, les réalités de ma société, le bonheur que souhaiterais faire vivre à mes proches. Ce bonheur, je le leur offre en peinture. Mais il y a aussi la beauté des couleurs qui m’attire dans ce métier artistique.

Comment vous êtes-vous formé à exercer ce métier ?

Je dessinais déjà avant de me lancer dans cet univers coloré, ce qui fut un très grand atout pour mieux comprendre la disposition des éléments sur une surface. Par ailleurs, cela fait cinq ans que je peins. J’ai passé deux ans en atelier et durant les autres années, j’ai exercé comme professionnel. Ma compréhension de cet art et mon habilité viennent du fait que la peinture est innée en moi, mais je dois aussi ces qualités à ma détermination. Mon modèle est Léonard de Vinci, pour sa maîtrise des couleurs et ses peintures aux multiples plans.

Comment vivez-vous votre passion malgré les difficultés des arts plastiques au Cameroun ?

Je me sers beaucoup d’Internet qui aujourd’hui permet d’échanger plus facilement. Avec Internet, je peux exposer mes œuvres en ligne, ceci pour toucher un plus grand public. Je peux y prendre des rendez-vous pour des expositions. Bref, Internet permet de mieux propager mon travail. Ainsi, un grand nombre de personnes régulièrement connectées peuvent se rapprocher de cet art qu’est la peinture. Je suis très déterminé, je travaille beaucoup et j’obéis à des règles personnelles. Pour moi, ce sont là les critères d’un artiste qui devra porter plus haut les couleurs de la société.