camernews-GATEAU-NATIONAL

Gateau National : La part de Chaque département

Gateau National : La part de Chaque département

Comme il est de tradition, L’Oeil du Sahel publie une nouvelle fois, une édition spéciale consacrée à la répartition des postes de responsabilité entre les fils et filles des départements du Cameroun, dénommée «Partage du Gâteau national». Comme critères de sélection, nous n’avons retenu que les fonctions civiles et militaires que nous estimons êtres les plus importantes de la République, et qui sont attribuées ou inspirées par le chef de l’Etat ou son Premier ministre. C’est ainsi que les inspecteurs généraux et les conseillers techniques des ministères n’ont pas été pris en compte, tout comme les directeurs et assimilés dans les ministères et autres structures publiques et parapubliques, les préfets, les attachés aussi bien à la Primature qu’à la présidence de la République… Il en est de même de certains postes de directeurs généraux, directeurs généraux adjoints et des présidents de conseil d’administration de certaines sociétés où l’Etat est certes actionnaire, mais n’intervient pas dans la désignation des organes dirigeants.

A contrario, les dirigeants de certaines sociétés dont le capital est certes détenu en majorité par des privés, mais où l’Etat conserve une présence stratégique par la désignation de certains responsables, sont pris en compte. De manière simple, à côté des fonctions de membre du gouvernement et assimilés, de directeur général, de président de conseil d’administration, d’ambassadeur, de chargé de Mission à la présidence de la République et à la Primature, de responsable d’organisme d’Etat, etc., font également partie de cette  grille de répartition toutes les personnes désignées directement ou indirectement par l’Etat à des fonctions de directeur général et président de conseil d’administration dans les sociétés publiques, parapubliques, privées, et même dans les organisations internationales. Certains s’étonneront par exemple de la présence du PCA d’Eneo et de son DGA dans cette grille et pas du DG d’Eneo, du patron de la Sosucam ou du PCA de Camrail … A Eneo, bien que l’Etat ne soit par exemple pas majoritaire, il désigne cependant le PCA et le DGA, ce qui n’est point le cas de nombreuses ex sociétés d’Etat passées dans les mains des privés.

Pourquoi une édition spéciale ? En donnant dans la grille de chaque département les données démographiques de la population et les résultats électoraux enregistrés au cours des derniers scrutins, il se dégage qu’il n’existe aucune corrélation entre «effort électoral» et «récompense politique». Les mieux lotis ne sont pas toujours les plus fervents soutiens du parti au pouvoir. La politique sous Biya est donc loin d’être une affaire de «Njangui» si chère à l’ancien Premier ministre Achidi Achu. Ensuite, en comparant les éditions année après année, l’on constate que la «part» des départements varie très peu, en raison non seulement de la faible propension du chef de l’Etat à procéder à des nominations, mais davantage à une politique de «remplacement géographique». Ainsi, le directeur général de l’Imprimerie nationale nouvellement nommé il y a quelques jours remplace tout simplement son frère du Dja et Lobo… De légères modifications sont parfois constatées lorsqu’arrive par exemple, une nouvelle personnalité au secrétariat général de la présidence de la République, plaque tournante des nominations au Cameroun. D’où le sourire actuel de la Haute Sanaga qui a vu sa fortune prendre du volume.

Enfin, cette édition spéciale qui survient quelques jours après la célébration de la fête de l’unité nationale est une invite à la justice et au partage, seule à même de renforcer le vivre ensemble. Car, l’unité c’est aussi le sentiment de contribuer tous ensemble au développement du pays, où, les «promus» célèbrent d’abord leurs nominations dans leurs villages respectifs. Ne nous voilons pas la face : au Cameroun, comme le développement suit la route, le développement suit aussi les nominations !

Comme il est de tradition, L’Oeil du Sahel publie une nouvelle fois, une édition spéciale consacrée à la répartition des postes de responsabilité entre les fils et filles des départements du Cameroun, dénommée «Partage du Gâteau national». Comme critères de sélection, nous n’avons retenu que les fonctions civiles et militaires que nous estimons êtres les plus importantes de la République, et qui sont attribuées ou inspirées par le chef de l’Etat ou son Premier ministre. C’est ainsi que les inspecteurs généraux et les conseillers techniques des ministères n’ont pas été pris en compte, tout comme les directeurs et assimilés dans les ministères et autres structures publiques et parapubliques, les préfets, les attachés aussi bien à la Primature qu’à la présidence de la République… Il en est de même de certains postes de directeurs généraux, directeurs généraux adjoints et des présidents de conseil d’administration de certaines sociétés où l’Etat est certes actionnaire, mais n’intervient pas dans la désignation des organes dirigeants.

A contrario, les dirigeants de certaines sociétés dont le capital est certes détenu en majorité par des privés, mais où l’Etat conserve une présence stratégique par la désignation de certains responsables, sont pris en compte. De manière simple, à côté des fonctions de membre du gouvernement et assimilés, de directeur général, de président de conseil d’administration, d’ambassadeur, de chargé de Mission à la présidence de la République et à la Primature, de responsable d’organisme d’Etat, etc., font également partie de cette  grille de répartition toutes les personnes désignées directement ou indirectement par l’Etat à des fonctions de directeur général et président de conseil d’administration dans les sociétés publiques, parapubliques, privées, et même dans les organisations internationales. Certains s’étonneront par exemple de la présence du PCA d’Eneo et de son DGA dans cette grille et pas du DG d’Eneo, du patron de la Sosucam ou du PCA de Camrail … A Eneo, bien que l’Etat ne soit par exemple pas majoritaire, il désigne cependant le PCA et le DGA, ce qui n’est point le cas de nombreuses ex sociétés d’Etat passées dans les mains des privés.

Pourquoi une édition spéciale ? En donnant dans la grille de chaque département les données démographiques de la population et les résultats électoraux enregistrés au cours des derniers scrutins, il se dégage qu’il n’existe aucune corrélation entre «effort électoral» et «récompense politique». Les mieux lotis ne sont pas toujours les plus fervents soutiens du parti au pouvoir. La politique sous Biya est donc loin d’être une affaire de «Njangui» si chère à l’ancien Premier ministre Achidi Achu. Ensuite, en comparant les éditions année après année, l’on constate que la «part» des départements varie très peu, en raison non seulement de la faible propension du chef de l’Etat à procéder à des nominations, mais davantage à une politique de «remplacement géographique». Ainsi, le directeur général de l’Imprimerie nationale nouvellement nommé il y a quelques jours remplace tout simplement son frère du Dja et Lobo… De légères modifications sont parfois constatées lorsqu’arrive par exemple, une nouvelle personnalité au secrétariat général de la présidence de la République, plaque tournante des nominations au Cameroun. D’où le sourire actuel de la Haute Sanaga qui a vu sa fortune prendre du volume.

Enfin, cette édition spéciale qui survient quelques jours après la célébration de la fête de l’unité nationale est une invite à la justice et au partage, seule à même de renforcer le vivre ensemble. Car, l’unité c’est aussi le sentiment de contribuer tous ensemble au développement du pays, où, les «promus» célèbrent d’abord leurs nominations dans leurs villages respectifs. Ne nous voilons pas la face : au Cameroun, comme le développement suit la route, le développement suit aussi les nominations !

Comme il est de tradition, L’Oeil du Sahel publie une nouvelle fois, une édition spéciale consacrée à la répartition des postes de responsabilité entre les fils et filles des départements du Cameroun, dénommée «Partage du Gâteau national». Comme critères de sélection, nous n’avons retenu que les fonctions civiles et militaires que nous estimons êtres les plus importantes de la République, et qui sont attribuées ou inspirées par le chef de l’Etat ou son Premier ministre. C’est ainsi que les inspecteurs généraux et les conseillers techniques des ministères n’ont pas été pris en compte, tout comme les directeurs et assimilés dans les ministères et autres structures publiques et parapubliques, les préfets, les attachés aussi bien à la Primature qu’à la présidence de la République… Il en est de même de certains postes de directeurs généraux, directeurs généraux adjoints et des présidents de conseil d’administration de certaines sociétés où l’Etat est certes actionnaire, mais n’intervient pas dans la désignation des organes dirigeants.

A contrario, les dirigeants de certaines sociétés dont le capital est certes détenu en majorité par des privés, mais où l’Etat conserve une présence stratégique par la désignation de certains responsables, sont pris en compte. De manière simple, à côté des fonctions de membre du gouvernement et assimilés, de directeur général, de président de conseil d’administration, d’ambassadeur, de chargé de Mission à la présidence de la République et à la Primature, de responsable d’organisme d’Etat, etc., font également partie de cette  grille de répartition toutes les personnes désignées directement ou indirectement par l’Etat à des fonctions de directeur général et président de conseil d’administration dans les sociétés publiques, parapubliques, privées, et même dans les organisations internationales. Certains s’étonneront par exemple de la présence du PCA d’Eneo et de son DGA dans cette grille et pas du DG d’Eneo, du patron de la Sosucam ou du PCA de Camrail … A Eneo, bien que l’Etat ne soit par exemple pas majoritaire, il désigne cependant le PCA et le DGA, ce qui n’est point le cas de nombreuses ex sociétés d’Etat passées dans les mains des privés.

Pourquoi une édition spéciale ? En donnant dans la grille de chaque département les données démographiques de la population et les résultats électoraux enregistrés au cours des derniers scrutins, il se dégage qu’il n’existe aucune corrélation entre «effort électoral» et «récompense politique». Les mieux lotis ne sont pas toujours les plus fervents soutiens du parti au pouvoir. La politique sous Biya est donc loin d’être une affaire de «Njangui» si chère à l’ancien Premier ministre Achidi Achu. Ensuite, en comparant les éditions année après année, l’on constate que la «part» des départements varie très peu, en raison non seulement de la faible propension du chef de l’Etat à procéder à des nominations, mais davantage à une politique de «remplacement géographique». Ainsi, le directeur général de l’Imprimerie nationale nouvellement nommé il y a quelques jours remplace tout simplement son frère du Dja et Lobo… De légères modifications sont parfois constatées lorsqu’arrive par exemple, une nouvelle personnalité au secrétariat général de la présidence de la République, plaque tournante des nominations au Cameroun. D’où le sourire actuel de la Haute Sanaga qui a vu sa fortune prendre du volume.

Enfin, cette édition spéciale qui survient quelques jours après la célébration de la fête de l’unité nationale est une invite à la justice et au partage, seule à même de renforcer le vivre ensemble. Car, l’unité c’est aussi le sentiment de contribuer tous ensemble au développement du pays, où, les «promus» célèbrent d’abord leurs nominations dans leurs villages respectifs. Ne nous voilons pas la face : au Cameroun, comme le développement suit la route, le développement suit aussi les nominations !

Comme il est de tradition, L’Oeil du Sahel publie une nouvelle fois, une édition spéciale consacrée à la répartition des postes de responsabilité entre les fils et filles des départements du Cameroun, dénommée «Partage du Gâteau national». Comme critères de sélection, nous n’avons retenu que les fonctions civiles et militaires que nous estimons êtres les plus importantes de la République, et qui sont attribuées ou inspirées par le chef de l’Etat ou son Premier ministre. C’est ainsi que les inspecteurs généraux et les conseillers techniques des ministères n’ont pas été pris en compte, tout comme les directeurs et assimilés dans les ministères et autres structures publiques et parapubliques, les préfets, les attachés aussi bien à la Primature qu’à la présidence de la République… Il en est de même de certains postes de directeurs généraux, directeurs généraux adjoints et des présidents de conseil d’administration de certaines sociétés où l’Etat est certes actionnaire, mais n’intervient pas dans la désignation des organes dirigeants.

A contrario, les dirigeants de certaines sociétés dont le capital est certes détenu en majorité par des privés, mais où l’Etat conserve une présence stratégique par la désignation de certains responsables, sont pris en compte. De manière simple, à côté des fonctions de membre du gouvernement et assimilés, de directeur général, de président de conseil d’administration, d’ambassadeur, de chargé de Mission à la présidence de la République et à la Primature, de responsable d’organisme d’Etat, etc., font également partie de cette  grille de répartition toutes les personnes désignées directement ou indirectement par l’Etat à des fonctions de directeur général et président de conseil d’administration dans les sociétés publiques, parapubliques, privées, et même dans les organisations internationales. Certains s’étonneront par exemple de la présence du PCA d’Eneo et de son DGA dans cette grille et pas du DG d’Eneo, du patron de la Sosucam ou du PCA de Camrail … A Eneo, bien que l’Etat ne soit par exemple pas majoritaire, il désigne cependant le PCA et le DGA, ce qui n’est point le cas de nombreuses ex sociétés d’Etat passées dans les mains des privés.

Pourquoi une édition spéciale ? En donnant dans la grille de chaque département les données démographiques de la population et les résultats électoraux enregistrés au cours des derniers scrutins, il se dégage qu’il n’existe aucune corrélation entre «effort électoral» et «récompense politique». Les mieux lotis ne sont pas toujours les plus fervents soutiens du parti au pouvoir. La politique sous Biya est donc loin d’être une affaire de «Njangui» si chère à l’ancien Premier ministre Achidi Achu.

Ensuite, en comparant les éditions année après année, l’on constate que la «part» des départements varie très peu, en raison non seulement de la faible propension du chef de l’Etat à procéder à des nominations, mais davantage à une politique de «remplacement géographique». Ainsi, le directeur général de l’Imprimerie nationale nouvellement nommé il y a quelques jours remplace tout simplement son frère du Dja et Lobo… De légères modifications sont parfois constatées lorsqu’arrive par exemple, une nouvelle personnalité au secrétariat général de la présidence de la République, plaque tournante des nominations au Cameroun. D’où le sourire actuel de la Haute Sanaga qui a vu sa fortune prendre du volume.

Enfin, cette édition spéciale qui survient quelques jours après la célébration de la fête de l’unité nationale est une invite à la justice et au partage, seule à même de renforcer le vivre ensemble. Car, l’unité c’est aussi le sentiment de contribuer tous ensemble au développement du pays, où, les «promus» célèbrent d’abord leurs nominations dans leurs villages respectifs. Ne nous voilons pas la face : au Cameroun, comme le développement suit la route, le développement suit aussi les nominations !

REGION DE L’ADAMAOUA – Population : 1 015 622 hbts (2010) – Sénateurs : 07 SDF, 03 RDPC
Départements Noms et fonctions
DJEREM
Population : 124 948 hbts
Député : 1 (RDPC : 1)
NV : 30 955 – VB : 25 590 (00,678 %) – RN : 51e
– Gambo Haman, PCA de l’Office Céréalier, PCA de l’UTAVA
– Général Baba Souley
FARO ET DÉO
Population : 82 717 hbts
Députés : 1 (RDPC : 1)
NV : 29 893 – VB : 26 038 (00,690 %) – RN : 50e
– Midjiyawa Bakari, Gouverneur de l’Extrême-Nord, PCA de la Semry, PCA de la MIDIMA
MAYO BANYO
Population : 187 066 hbts
Députés : 2 (RDPC : 2)
NV : 52 930 – VB : 44 894 (01,190 %) – RN : 33e
– Abba Sadou, ministre délégué à la Présidence chargé des Marchés publics
– Hamadjoda Adjoudi, PCA de l’ARMP, PCA de l’université de Ngaoundéré, SGA du RDPC
MBÉRÉ
Population : 171 670 hbts
Députés : 3 (RDPC : 3)
NV : 78 060 – VB : 72 567 (01,924 %) – RN : 15e
– Baoro Théophile, vice-président de l’Assemblée nationale
– Koulagna Koutou Denis, SG du ministère des Forêts et de la Faune
– Bouba Ndengué, DG de la SODEPA
– Hamadou Paul, PCA de Cameroun Publi-Expansion
– Hamidou Saïdou, Directeur de la Caisse de développement de l’élevage du Nord
VINA
Population : 317 888 hbts
Députés : 3 (RDPC : 3)
NV : 116 189 – VB : 96 279 (02,552 %) – RN : 11e
– Nana Aboubakar Djalloh, ministre délégué auprès du ministre de l’Environnement (Minepded)
– Mme Koulsoumi Alhadji, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Forêts et de la Faune
– Mohamadou Labarang, Ambassadeur en Egypte
– Iya Tidjani, Ambassadeur en Arabie saoudite
– Salahedine Abbas, Ambassadeur au Nigeria
– Abdoulaye Nana, DGA de l’ONCC
– Halidou Bello, SG de la Chambre du Commerce, de l’Industrie, des Mines et de l’Artisanat
REGION DU CENTRE : Population : 3 525 664 hbts (2010) – Sénateurs : 10 RDPC
Départements Noms et fonctions
HAUTE SANAGA
Population : 100 352 hbts
Député : 2 (RDPC : 2)
NV : 50 171 – VB : 47 189 (01,251 %) – RN : 29e
– Ferdinand Ngoh Ngoh, SGPRC, PCA de la SNH
– Ismaël Bidoung Kpwatt, ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, PCA de l’Agence du service
civique national et de participation au développement
– Hilarion Etong, Premier vice-président de l’Assemblée nationale
– Antoine Zanga, Ambassadeur au Vatican
– Antoine Felix Samba, DG du Budget
– Fréderic Biya Motto, DG de Hydro Mekin
– Linus Toussaint Mendjana, DG de l’ENAM
– Joseph Ngo, DG de l’ARMP
– Dr Rosalie Aboutou, SG du ministère des Affaires sociales
– Bina Bidoung, Chargé de Mission PRC
LEKIÉ
Population : 286 050 hbts
Députés : 5 (RDPC : 5)
NV : 116 372 – VB : 112 370 (02,979 %) – RN : 9e
– Essimi Menye, ministre de l’Agriculture et du Développement rural
– Henri Eyebe Ayissi, ministre délégué à la Présidence en charge du Consupe
– Benoît Ndong Souhmet, secrétaire d’Etat au Minedub
– Jules Marcellin Ndjaga, Gouverneur de la région du Sud
– Dominique Awono Essama, Ambassadeur en Italie
– Odette Melono, Ambassadeur en Hollande
– Pierre Ndzengué, Ambassadeur au Japon
– Gilbert Didier Edoa, SG du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire
– Benedict Belibi, PCA de la Douala Stock Exchance (DSX)
– Jean Marie Kasia, ADG CHRACERH
– Bruno Ndongo Zinga, DG des Marchés des infrastructures au ministère des Marchés publics
– Charles Assamba Ongodo, DG de la Coopération et de l’Intégration régionale au Minepladt
– Fréderic Mvondo, DG de DPDC, DGA de KPDC
– Guy Abouna Zoa, DG des Etudes techniques au ministère des Travaux publics
– Pr Emile Mboudou, DG de l’Hôpital gynéco obstétrique et pédiatrique de Douala-Yassa
– Simon Pierre Bikelé, Directeur du Protocole d’Etat
– Luc Ndjodo, Procureur général près la Cour suprême
– Touna Mama, Conseiller spécial du Premier ministre
– Justin Ebanga Ewodo, vice-président d’Elecam
– Charles Awono Onana, Directeur de l’Ecole Nationale Polytechnique
– Armand Abana Elongo, Chargé de Mission à la PRC
– Général Camille Nkoa Atenga
MBAM ET INOUBOU
Députés : 3 (RDPC : 3)
Population : 188 927 hbts
NV : 62 809 – VB : 53 763 (01,425 %) – RN : 26e
– Mme Koung A Bessike Jacqueline, ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières
– Antoine Bousomog, Conseiller technique à la PRC
– Ndjere Emmanuel, SG du ministère de la Communication
– Mme Ngomo Angeline Florence, SG du ministère du Tourisme et des Loisirs
– Jean Paul Marie Missi, DG du Crédit Foncier du Cameroun (CFC)
– Kedi Jean Pierre, DG de l’ARSEL
– Mouthé à Bidias Camille, DG du Fonds National de l’Emploi (FNE)
– Booto à Ngon Boniface Charles Guy-René, DG de l’ANOR
– Tihati à Ngaï Mathieu, DG de l’UTAVA
– Bondoma Yokono, DG de l’Economie et de la Programmation des investissements au Minepladt
– Mme Oyono Cécile, DGA de l’EIFORCES
– Boyomo Assala, Directeur de l’ESSTIC
– Dr Louis Bitang, Directeur du Centre des Urgences de Yaoundé (CURY)
– Théodore Ebodo Assala, président du Fonds de développement des filières cacao et café (Fodec)
– Eheth Salomon, Chargé de Mission à la PRC
MBAM ET KIM
Population : 105 511 hbts
Députés : 1 (RDPC : 1)
NV : 39 705 – VB : 36 392 (00,965 %) – RN : 40e
– René Sadi, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, PCA du FEICOM
– Okalia Bilaï Bernard, Gouverneur du Sud-Ouest
– Nyassa Louis Claude, PCA du CNIC
– Niwa Long Othon, DG de MATGENIE
– Général Hyppolite Ebaka
MEFOU ET AFAMBA
Population : 126 025 hbts
Députés : 2 (RDPC : 2)
NV : 73 528 – VB : 71 693 (01,900 %) – RN : 16e
– Luc Mbarga Atangana, ministre du Commerce, PCA de la CSPH
– Mme Ananga Messina, ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture et du Développement rural
– Madou Ndengué, PCA de la MAGZI
– Nkodo Foumena Théodore, PCA BC-PME
– Mme Marie Claire Nnana, DG de la SOPECAM
– Nicolas Gabriel Andjiga, Directeur de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Yaoundé
– Elomo Ntonga, SG de l’université de Yaoundé II
– Naah Ondoua Sylvestre, vice-président du Senat
– Mme Ondigui Owono, vice-président de la CTPL
– Général Isidore Obama
MEFOU ET AKONO
Population : 59 017 hbts
Députés : 1 (RDPC : 1)
NV : 25 787 – VB : 24 727 (00,655 %) – RN : 52e
– Mme Abena Ondoa née Obama Marie Thérèse, ministre de la Promotion de la femme et de la Famille
– Atangana Kouna, ministre de l’Eau et de l’Energie, PCA de DPDC
– Contre-Amiral Joseph Fouda, Conseiller spécial du chef de l’Etat
– Bindzi Henri Leonard, Ambassadeur en Suisse
– Alfred Nguini, Ambassadeur en Côte d’Ivoire
– Dieudonné Oyono, Recteur de l’université de Douala
– Jean William Sollo, DG de CAMWATER
– Mvondo Jérôme, DG de la SODECAO
– Gaston Eloundou-Essomba, DG de la SCDP
– Jean Claude Atanga Bikoé, Administrateur du Fonds routier
– Noe Ikoue, DGA de Cimencam
– Essomba Pierre, SG du ministère de l’Administration territoriale et de Décentralisation
– Etoa François Xavier, Conseiller technique à la Primature
– Atanga Simplice, Chargé de Mission à la PRC
– Zingui Jean Marie, Chargé de Mission à la PRC
– Remy Nama, Chargé de Mission à la PRC
– André Ekoumou, Chargé de Mission à la PRC
– Fouda Pierre Joseph, Directeur de l’hôpital central de Yaoundé
MFOUNDI
Population : 1 881 876 hbts
Députés : 7 (RDPC : 7)
NV : 302 168 – VB : 224 573 (05,953 %) – RN : 1e
– Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de
l’Artisanat, PCA de l’Agence de promotion des petites et moyennes entreprises.
– André Mama Fouda, ministre de la Santé publique, PCA de la CENAME
– Seraphin Magloire Fouda, SGA PRC, PCA d’ENEO, PCD de la MIRAP, PCG du CHRACERH
– Philippe Mbarga Mboa, ministre chargé de Mission à la PRC
– Joseph Foé Atangana, Ambassadeur aux Etats-Unis
– Etoundi Essomba, Ambassadeur en Israël
– Charles Etoundi, PCA de l’Hôpital général de Yaoundé
– Martin Aristide Okouda, PCA de SCB-Cameroun
– Augustin Edjoa, PCG de Centre des Urgences de Yaoundé (CURY)
– Thomas Dieudonné Owona Assoumou, DG des Aéroports du Cameroun (ADC)
– Paul Alain Mendouga, DG de l’Agence de supervision de la sécurité aérienne en Afrique centrale (CASSA-AC)
– Mme Messi Marie Rose, DG de la Société de Recouvrement des Créances (SRC)
– Jean Marie Benoît Mani, DG de la BEAC-Cameroun
– Yves Zoa Nanga, Directeur de l’Hôpital Jamot
– Pierre Emmanuel Tabi, Directeur de l’IRIC
– Yene Ossomba, SG de l’Assemblée nationale
– Assiga Ateba Modeste, Conseiller technique à la Primature
– Messi Atangana Luc, Chargé de Mission à la Primature
– Marc Mendouga, Secrétaire permanent du CDBF du Consupe
NYONG ET KELLÉ
Population : 129 819 hbts
Députés : 3 (RDPC : 3)
NV : 39 951 – VB : 32 043 (00,849 %) – RN : 42e
– Mme Bakang Mbock, ministre des Affaires sociales, PCA du CNRHP
– Mme Rose Dibong, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Habitat et du Développement urbain
– Mpay Jean Marc, Ambassadeur en Allemagne
– Hell Joseph Victor, DG de l’IRGM
– Massing Bias, DG du Laboratoire national de contrôle des médicaments
– Oum Eloma Janvier, DG de la Planification et de l’Aménagement du territoire au Minepat
– Colonel Um Michel Adolphe, Commandant de l’EMIA
– Jean Calvin Tjonog, DGA du Crédit Foncier du Cameroun (CFC)
– Tonye Paul Emmanuel, SG du ministère délégué à la Présidence en charge du Contrôle supérieur de l’Etat
– Pondi Jean Emmanuel, SG de l’université Yaoundé I
– Mme Tang Alice Delphine, SG de l’université de Douala
– Koh II Charles, président du Comité de compétitivité
– Moulen Joël, président de la Commission de l’enseignement privé
– Emile Zephyrin Nsoga, Procureur général près le Tribunal spécial criminel (TCS)
– Mme Nguené née Kendeck Pauline, présidente du CARPA
– Bisseck Raphaël, Chargé de Mission à la PRC
– Général Mpay Philippe
NYONG ET MFOUMOU
Députés : 2 (RDPC : 2)
Population : 104 507 hbts
NV : 43 151 – VB : 42 515 (01,127%) – RN : 35e
– Robert Nkili, ministre des Transports
– Amba Salla Patrice, ministre des Travaux publics
– Beti Assomo Joseph, Gouverneur du Littoral, PCA du CNC
– Koé Ntonga Jean, Ambassadeur au Sénégal
– Eko Eko Léopold Maxime, DG de la DGRE
– Abaté Messanga André, DGA de l’ENAM
NYONG ET SO’O
Population : 115 960 hbts
Députés : 2 (RDPC : 2)
NV : 49 070 – VB : 46 844 (01,31 %) – RN : 30e
– Martin Mbarga Nguélé, Délégué général à la Sûreté nationale (DGSN), Ambassadeur en Espagne
– Grégoire Owona, ministre du Travail et de la Prévoyance sociale, SGA du Rdpc
– Général Amougou Emmanuel, Chef d’état-major particulier du Président de la République
– Emmanuel Etoundi Oyono, DG du Port Autonome de Douala (PAD)
– Mvogo Dominique, PCA de l’université de Bamenda
– Foé Ndi Christophe, Intendant du Palais présidentiel
– Ondoa Antoine, Chargé de Mission à la PRC
REGION DE L’EST : Population : 801 968 hbts (2010) – Sénateurs : 09 RDPC, 01 ANDP
Départements Noms et fonctions
BOUMBA ET NGOKO
Population : 115 354 hbts
Députés : 2 (RDPC : 2)
NV : 49 124 – VB : 45 984 (01,219 %) – RN : 32e
– Ndjodom Armand, SG du ministère des Postes et Télécommunications
– Bolenga Gervais, Secrétaire des conseils ministériels
– Bernard Wongolo, SGA du Senat
HAUT NYONG
Population : 196 519 hbts
Députés : 3 (RDPC : 3)
NV : 66 133 – VB : 59 429 (01,575 %) – RN : 22e
– Michel Ange Angouing, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative
– Joseph Anderson Le, Directeur adjoint du cabinet civil du PRC, PCA de la SOPECAM
– Jean Baptiste Bokam, Secrétaire d’Etat à la Gendarmerie, PCA de la BICEC
– Lazare Mpouel Bala, Ambassadeur en Guinée Equatoriale
– Oswald Baboke, Conseiller technique au cabinet civil de la PRC
– Jean Marie Aléokol, PCA de l’ARSEL
– René Ze Nguélé, PCA de l’IRAD
– Mme Tokpanou Isabelle, PCA du Palais des Congrès
– Christophe Mien Zok, DG du Palais des Congrès
– Bamzok Ntol Cyprien, Administrateur de la MIRAP
– Théophile Bekolo Bekolo, DG de l’ANAFOR
– Mabiom Christophe, DGA de la MAGZI
– Mme Viviane Ondoua Biwolé, DGA de l’ISMP
– Daniel Ngoa Nguelé, Directeur de l’INJS
– Dr Ngoande Salvador, Secrétaire exécutif de la Caisse de développement de la pêche maritime
– Mongui Sossomba Janvier, président de la Chambre d’Agriculture, des Pêches, de l’Elevage et des Forêts
– Toukoulou Léon Honoré, SG de la Grande Chancellerie des Ordres nationaux
– Ngack Ewolo Rosalie, Chargé de Mission à la PRC
– Général Angouand Claude Laurent
KADEY
Population : 184 098 hbts
Députés : 3 (RDPC : 3)
NV : 53 744 – VB : 50 021 (01,326 %) – RN : 27e
– Emmanuel Bondé, ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique
– Mme Ouli Ndongo Monique, SG du ministère de l’Elevage (Minepia)
– Massi Gams, Président de la CONAC
LOM ET DJEREM
Population : 275 784 hbts
Députés : 3 (RDPC : 3)
NV : 82 454 – VB : 70 853 (01,878 %) – RN : 17e
– Kombo Gberi, vice-président de l’Assemblée nationale
– Joseph Charles Doumba, Ambassadeur Itinérant, PCA de la Sodecao
– Yerima Joseph, SG du ministère de la Jeunesse
– Charles Salé, PCA de l’Hôpital Gynéco Obstétrique et pédiatrique de Yaoundé
– Ndeh Sambong Hubert, Directeur de l’Anif
– Wakata Bolvine François, Chargé de Mission à la Primature
REGION DE L’EXTRÊME-NORD : Population : 3 480 414 hbts (2010) – Sénateurs : 09 RDPC, 01 MDR
Départements Noms et fonctions
DIAMARÉ
Population : 642 227 hbts
Députés : 5 (RDPC : 4, Undp : 1)
NV : 216 922 – VB : 191 122 (05,066 %) – RN : 4e
– Hamadou Moustapha, ministre chargé de mission à la PRC
– Yaouba Abdoulaye, ministre délégué auprès du Minepat
– Aboubakary Halilou, SG de la COBAC
– Tchari Blama, DG de la MIDIMA
– Samatana Marc, DG de la SEMRY
– Gourlemond Gilbert, DG de l’Office Céréalier
– Bello, DG du Contrôle des marchés publics au ministère des Marchés publics
– Oumarou Hamadjoda, DGA d’ENEO
– Abdoulaye Oumarou Dalil, DGA du BUCREP
– Adji Abdoulaye, PCA de la Société Immobilière du Cameroun (SIC)
– Sadjo Angokaï, PCA de la SHNC
– Mme Babalé née Djamdoudou, Chargé de Mission de la PRC
– Hamadou Abdoulaye, Chargé de Mission de la PRC
LOGONE ET CHARI
Population : 486 997 hbts
Députés: 4 (RDPC : 4)
NV : 215 245 – VB : 203 376 (05,391 %) – RN : 2e
– Alamine Ousmane Mey, ministre des Finances, PCA de la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA)
– Adoum Gargoum, ministre délégué auprès du Minrex
– Abakar Ahamat, Gouverneur de l’Adamaoua
– Mahamat Bapa Salé, Ambassadeur en Russie
– Younouss Soungui, DGA du CNCC
– Mamat Zibrine, DGA de KPDC
– Alim Ahmed, Directeur de l’UIT de Ngaoundéré
– Ousmane Mey, PCA de la CNPS
– Hessena Mahamat, PCA de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART)
– Mochtar Ousmane Mey, SG du ministère des Arts et de la Culture
– Général Mahamat Ahmed
MAYO DANAY
Population : 529 061 hbts
Députés : 5 (RDPC : 5)
NV : 221 440 – VB : 198 238 (05,255 %) – RN : 3e
– Ayang Luc, président du Conseil économique et social, PCA de l’ONCC
– Adoum Garoua, ministre des Sports et de l’Education physique
– Mounouna Foutsou, secrétaire d’Etat aux Enseignements secondaires
– Amadou Vamoulké, DG de la CRTV
– Gounoko Haounaye, PCA de l’Autorité Portuaire Nationale (APN)
– Général Dagafounanssou Simon Pierre
MAYO KANI
Députés : 5 (RDPC : 5)
Population : 406 646 hbts
NV : 132 881 – VB : 121 525 (03,221 %) – RN : 8e
– Hélé Pierre, ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable
– Dr Taïga, ministre de l’Elévage, des Pêches et des Industries animales, PCA de la MIDIPECAM, PCA du
LANAVET, PCA de la SODEPA
– Modeste Mopa Fatoing, DG des Impôts
– Taossi, DG de l’Agence du Service civique national et de Participation au développement
– Issa Saïbou, Directeur de l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Maroua
– Danwé Raïdandi, Directeur de l’Institut Supérieur du Sahel (ISS)
– Zoli Pagnah André, Directeur de l’ESMV de Ngaoundéré
– Tikela Kemone, Conseiller technique à la PRC
– Oumarou Jean, Chargé de Mission à la PRC
– Mme Mohamadou née Bilitte, Chargé de Mission à la PRC
MAYO SAVA
Population : 348 890 hbts
Députés : 4 (RDPC : 4)
NV : 156 286 -VB : 150 725 (03,995 %) -RN : 6e
– Cavaye Yeguié Djibril, président de l’Assemblée nationale
– Amadou Ali, vice-Premier ministre, ministre en charge des Relations avec le Parlement
– Ibrahim Talba, DG de la SONARA
– Jean Baptiste Baskouda, PCA de l’ANAFOR
– Boukar Abdourahim, Directeur de cabinet du Président de l’Assemblée nationale
– Kainou, Directeur de cabinet adjoint du président de l’Assemblée nationale
MAYO TSANAGA
Population : 699 971 hbts
Députés : 6 (RDPC : 4, UNDP : 2)
NV : 156 355 – VB : 125 725 (03,333 %) – RN : 7e
– Zacharie Perevet, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle
– Abdou Namba, DG de la Sodécoton
– Ousmanou Taousset, DG de la CENAME
– Hamadou Vindjedou, SG du ministère de la Défense
– Manaouda Malachie, SG du ministère de l’Eau et de l’Energie
– Youssoufa Daouda, PCA de l’université de Maroua
REGION DU LITTORAL : Population : 2 865 795 hbts (2010) – Sénateurs : 09 RDPC, 01 UNDP
Départements Noms et fonctions
MOUNGO
Population : 379 241 hbts
Députés : 4 (RDPC : 4)
NV : 112 469 – VB : 73 412 (01,946 %) – RN : 14e
– Mekobe Sobe, Président de la Cour Suprême
– Lejeune Mbella Mbella, Ambassadeur en France
– Mohamadou Youssifou, Ambassadeur au Maroc
– Nkoué Nkongo Maximin, PCA de la CCAA
– Manon Christol Georges, DG de la MAGZI
– David Ekoumé, DG de HYDRAC
– Pr Eugene Belley Priso, DG de l’Hôpital général de Douala
– Moukoko Njoh Michaut, DGA du Port Autonome de Douala (PAD)
– Ndocki Victor, SG de la Délégation générale à la Sûreté nationale (DGSN)
– Mme Koula née Shiro Sinata, SG du ministère de la Santé publique
– Mme Eva Mayer Elangue, SG du Comité national des Droits de l’homme et des Libertés (CNDHL)
– Makolé Célestin, Chargé de Mission à la PRC
– Akollah Eka Rigobert, Chargé de Mission à la PRC
NKAM
Population : 36 730 hbts
Députés : 1 (RDPC : 1)
NV : 19 274 – VB : 17 368 (00,460 %) – RN : 54e
– Pierre Moukoko Mbonjo, ministre des Relations extérieures, PCA de Cimencam
– Pierre Titti, ministre délégué auprès du Minfi, président du Comité de gestion du Fonds Routier
– Narcisse Mouelle Kombi, Conseiller spécial PRC
– Maurice Sosso, Recteur de l’université de Yaoundé I
– Doubé Maurice, PCA de la MIPROMALO
– Tchobang Nicolas, DG de l’hôtel Mont-Fébé
– Essousse Erik, DGA d’Elecam
– Mme Hell Georgette, DGA de DPDC
– Mouen Bédimo Aubert, DGA de l’IRAD
– Edimo Pierre, Président de la Commission Technique de Réhabilitation (CTR)
– Essome Bikou René, SG du Conseil économique et social
– Mme Ngobo Ekotto Jeanne Aimée, SG du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle
– Ngallé Eyoum, Secrétaire permanent de la CONAC
– Benga Zachée Robert, Chargé de Mission à la PRC
– Nkot Fabien, Chargé de Mission à la Primature
– Kong Sakéo, Chargé de Mission à la Primature
SANAGA MARITIME
Population : 162 315 hbts
Députés : 3 (RDPC : 3)
NV : 52 881 – VB : 43 315 (01,148 %) – RN : 34e
– Louis Bapès Bapès, ministre des Enseignements secondaires
– Geneviève Tjoues, vice-présidente du Senat
– Hans Nyetam Nyetam, Secrétaire d’Etat aux Travaux publics
– Loé Victor, Ambassadeur en Tunisie
– Mbappé Penda Auguste, DG du CNCC
– Nyodog Jean Perrial, DG de TRADEX
– Youmba Josué, DG de l’Autorité Portuaire Nationale (APN)
– Biyiha Isidore, DG du Guichet Unique
– Hans Francis Simb Nag, DG de KPDC
– Tchouen Salomon Roger Godfroid, DGA du Labogenie
– Hagbé Mathieu, Directeur du CEFAM
– Pr. Jacques Etame, Directeur de l’IUT de Douala
– Mme Pouka Marie Louise épouse Nseke, SG du ministère des Petites et Moyennes entreprises (Minpmessa)
– Wonyu Emmanuel Samuel, SG du ministère des Sports et de l’Education physique (MINSEP)
– Jean-Tobie Hond, SG du Conseil National de la Communication (CNC)
– Désiré Geoffroy Mbock, Secrétaire permanent du Groupe d’action contre le blanchissement d’argent en Afrique
– Magloire Claude Hand Bahiol, Coordonnateur adjoint du Comité de pilotage du port de Kribi
– Wangue Christian, Chargé de Mission à la PRC
– Batamack Dieudonné, Chargé de Mission à la Primature
– Général Youmba
– Général Jean Calvin Momha
WOURI
Population : 1 931 977 hbts
Députés : 9 (RDPC : 5, SDF : 3, MP : 1)
NV : 187 754 – VB : 92 745 (02,458 %) – RN : 13e
– Laurent Esso, ministre d’Etat, ministre de la Justice
– Adolphe Moudiki, ADG de la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH), PCA de TRADEX, PCA de
HYDRAC
– Ndoumbé Eboulé Jacques, Ambassadeur en Ethiopie
– Albert Roger Miller, Ambassadeur Itinérant
– Pokossy Ndoumbé, PCA des Aéroports du Cameroun (ADC)
– Ngando Mpondo Théophile, PCA de l’université de Douala
– Mme Epée née Kotto Moyema, PCA de l’hôpital gyneco-obstrétrique de Douala
– Kondo Ebelle Samuel, PCA du Fonds National de l’Emploi (FNE)
– Ekoulé Mouangué Pierre, DG de Douala Stock Exchange
– Col Fuller Alfred, DG de l’Office des Anciens Combattants
– Mbota Elimbi Martin, DG de l’Institut National de la Cartographie (INC)
– Manga Louis Roger, DG de la MAETUR
– Mme Mandeng née Ndoumbé Agnès, DG de la banque BC-PME
– Epoupa Bossambo, DG des Marchés des approvisionnements et services au ministère des Marchés publics
– Jean II Dissongo, Directeur de l’Hôpital Laquintinie de Douala
– Penda Ekoka Christian, Conseiller technique au cabinet civil de la PRC
– Mme Assene Nkou née Koloko Marie Yvette, Conseiller technique à la PRC
– Mme Ebele Etame Rebecca, SG du ministère de la Recherche scientifique (MINRESI)
– Moudourou Francois Hervé, Chargé de Mission à la PRC
– Ebelle Fritz Jules, Chargé de Mission à la Primature
— Général Douala Massango
– Mouangué Kobila, vice-présient du CNDHL
– Peter Essoka, vice-président du Conseil National de la Communication (CNC)
REGION DU NORD : Population : 2 050 229 hbts (2010) – Sénateurs : 09 RDPC, 01 FSNC
Départements Noms et fonctions
BENOUÉ
Population : 851 955 hbts
Députés : 4 (RDPC : 3, UNDP : 1)
NV : 204 895 – VB : 172 452 (04,571 %) – RN : 5e
– Bello Bouba Maïgari, ministre d’Etat, ministre du Tourisme et des Loisirs
– Mme Youssouf née Adidja Alim, ministre de l’Education de base
– Issa Tchiroma, ministre de la Communication, PCA de la CRTV
– Alim Garga Hayatou, Secrétaire d’Etat à la Santé publique
– Oumarou Bouba, Recteur de l’université de Yaoundé II
– Bah Oumarou, Ambassadeur au Tchad
– Ahidjo Mohamadou, Ambassadeur itinérant, PCA de Sawa Hôtel
– Bayero Fadil, PCA de l’ANOR
– Woin Noé, DG de l’IRAD
– Mme Yaou Aïssatou, DG de la Société Nationale d’Investissement (SNI), PCA de CICAM, PCA de Hilton Hôtel
– Abdoulkadri Souley, DG du LANAVET
– Abdoulaye Serno, DG de la MEADEN
– Ousmanou Moussa, DG de l’Agence d’Electrification Rurale (AER)
– Mamadou Mayangoua, DGA de la CICAM
– Ahmadou Haman, DGA de la banque BC-PME
– Moussa Habouba, DGA Camair-co
– Bassoro Aminou, Président de la CTPL
– Ahmadou Sardaouna, SG du ministère de l’Habitat et du Développement urbain
– Mohamadou Boubakar, membre d’Elecam
– Général Sali Mohamadou
FARO
Population : 69 477 hbts
Députés : 1 (RDPC : 1)
NV : 30 267 – VB : 28 493 (00,755%) -RN : 46e
– Koumpa Issa, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense en charge des Anciens combattants
– Allabira Mamadou, DGA de la CCAA
MAYO LOUTI
Population : 391 326 hbts
Députés : 4 (RDPC : 2, UNDP : 2)
NV : 82 040 – VB : 59 662 (01,581%) – RN : 21e
– Aboubakar Zourmba, DGA de l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART)
– Moussa Aoudou, SG du ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille
– Abdoulaye Daouda, SGA de l’Assemblée nationale
– Rassaf Damavou, Chargé de Mission PRC
MAYO REY
Population : 375 201 hbts
ND : 3 (RDPC : 3)
NV : 101 285 – VB : 94 075 (02,494 %) – RN : 12e
– Aboubakary Abdoulaye, Premier vice-président du Senat, PCA de la MAETUR
– Dr Halidou Mamoudou, SG de l’université de Maroua
REGION DU NORD-OUEST : Population : 1 804 695 hbts (2010) – Sénateurs : 10 RDPC
Départements Noms et fonctions
BOYO
Population : 124 887 hbts
Députés : 2 (SDF : 2)
NV : 36 478 – VB : 14 958 (00,396 %) – RN : 58e
R.A.S.
BUI
Population : 321 969 hbts
Députés : 4 (SDF : 2, RDPC : 2)
NV : 78 188 – VB : 138 140 (01,011 %) -RN : 36e
– Yang Philemon, Premier ministre
– Général Ivo Yenwo, Directeur de la Sécurité Présidentielle (DSP)
– Faï Yengo Francis, PCA de l’Agence de l’Electrification Rurale (AER)
– Alfred Forgwei Mbeng, DG du Chantier naval et industriel du Cameroun (CNIC)
– Mabu Shey Peter, DGA de la SOPECAM
– Lukong Cornelius Fai, Directeur ENS de Bamenda à Bambili
– Fonye Francis, Conseiller spécial du Premier ministre
– Baye Menjo, Chargé de Mission à la Primature
DONGA MANTUNG
Population : 269 931 hbts
Députés : 4 (SDF : 2, RDPC : 2)
NV : 73 544 – VB : 36 379 (00,964 %) – RN : 41e
– Fuh Calistus Gentry, Secrétaire d’Etat auprès du Minmidt
– Shey John Yembe, PCA du PAD, PCA du Labogenie
MENCHUM
ND : 2 (RDPC : 2) – NH : 161 998 hbts
NV : 33 696 – VB : 17 352 (00,460%) – RN : 55e
– Kum Bong Akwa Patrick, SG du ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et du
Développement durable
MEZAM
Population : 524 127 hbts
Députés : 3 (SDF : 3)
NV : 109 123 – VB : 28 427 (00,754 %) – RN : 47e
– Paul Atanga Nji, ministre chargé de Mission PRC, Secrétaire permanent du Conseil national de sécurité
– Dooh Jérôme Penbaga, secrétaire d’Etat auprès du Minjustice
– Awa Fonka Augustine, Gouverneur de l’Ouest
– Chungong Ayafor Martin, Ambassadeur en RDC
– Gang Beng’yelo Augustine, Ambassadeur au Liberia
– Azoh-Mbi Anu’a, Ambassadeur au Canada
– Fonkam Azu’u Samuel, Président du conseil électoral de Elecam
– Chemuta Banda, Président de la CNDHL
– Simon Achidi Achu, vice-président du Senat, PCA de la SNI
– Pr Sammy Beban Chumbow, PCA de l’université de Dschang
– Abety Peter, PCA du GCI BOARD
– Fru Angwafor III, DG de l’Hôpital gynéco-obstétrique de Yaoundé
– John Begheni Ndeh, DG de la MIDENO
– Ndoping Michael, DG de l’ONCC
– Donatus Shinwin Soh, DGA de l’Agence de Promotion des Investissements (API)
– Kenden John, DGA de la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA)
– Suh Joseph Che, Directeur de l’ASTI
– Mme Tamanjong Elizabeth, Directeur du Centre National de l’Education
– Mme Fonkem Immaculate, Directeur de l’ENAP
– Mokom Daniel, Directeur du CDENO
– Gwanmesia Georges, SG du ministère de la Justice
MOMO
Population : 138 693 hbts
Députés : 3 (SDF : 2, RDPC : 1)
NV : 41.264 – VB : 16.271 (00,431 %) – RN : 57e
– Ama Tutu Muna, ministre des Arts et de la Culture
– Tafah Edokat Edward, Recteur de l’université de Bamenda
– Atogho Enyih Paul, PCA de l’Institut National de la Cartographie (INC)
– Mbah Ndam Joseph , vice-président de l’Assemblée nationale
– Jaji Manu Gidago, Chargé de Mission à la PRC
NGOKETUNJIA
Population : 187 348 hbts
Députés : 2 (RDPC : 2)
NV : 49 229 – VB : 28 048 (00,743%) – RN : 48e
– Paul Ghogomu, Directeur de cabinet du Premier ministre
– Mme Melo Chinjé, DG de la MIPROMALO
– Moh Sylvestre, DG du Trésor
– Wanki Samuel, DG de la Mission de développement de la vallée du Noun
– Ghogomu Mbeitkong, Directeur de l’Ecole nationale supérieure de police (ENSP)
– Nwana Sama Bernard, SG de la Chambre d’Agriculture
– Mfofung Carl Moses Funtong, SG de l’université de Bamenda
– Général Tumenta Chomu

REGION DE L’OUEST : Population : 1 785 285 hbts (2010) – Sénateurs : 07 SDF, 03 RDPC
Départements Noms et fonctions
BAMBOUTOS
Population : 292 410 hbts

 

 

 

 

camernews-GATEAU-NATIONAL

camernews-GATEAU-NATIONAL