camernews-aboudi-onguene

Gabrielle Aboudi Onguene: «L’histoire des primes ne nous a pas perturbés»

Gabrielle Aboudi Onguene: «L’histoire des primes ne nous a pas perturbés»

Invitée au journal de 13 heures sur le poste national de la Cameroon Radio Television (Crtv), la vice-capitaine des Lionnes Indomptables, vice championnes d’Afrique après la CAN Namibie 2014 pense qu’il s’est tout juste agi d’un malentendu entre son équipe et les autorités sportives.

D’après Gabrielle Aboudi Onguene, vice-capitaine des Lionnes indomptables, qui reviennent de la CAN  de football féminin Namibie 2014, auréolées  du titre de vice-championnes d’Afrique, les primes n’ont jamais constitué un sujet de préoccupation dans leur tanière. « Nous sommes parties d’ici avec l’objectif de nous qualifier pour la Coupe du Monde. L’histoire des primes ne nous a pas vraiment dérangés, ce qui nous a dérangés, c’est le fait que nous perdions en finale parce que nous savions que si nous arrivions encore ici avec ce trophée, ça devait être  la cerise sur le gâteau. Donc, on savait que quand on doit revenir, notre gouvernement ne pouvait pas nous laisser. Il fallait d’abord défendre nos couleurs, c’est ce qui se passe aujourd’hui. Il y a eu un malentendu qui a été rapidement résolu. » A fait savoir la joueuse qui était l’invitée du journal de 13 heures sur le Poste National de la Cameroon Radio Television (CRTV).

Elle a déjà les yeux rivés vers la Coupe du Monde  prévue l’année prochaine au Canada où elle tient à écrire avec ses coéquipières, une des plus belles pages de l’histoire du football féminin au Cameroun. « On va tout mettre en jeu pour que nous puissions bien nous préparer et c’est aussi une compétition de haut niveau où nous devons rencontrer des équipes vraiment solides. Mais nous restons confiantes, nous savons qu’avec notre prestation, nous ne voulons pas nous arrêter là. » A indiqué l’attaquante camerounaise convaincue que c’est en enchainant des succès, qu’elles seront davantage mieux traitées par les autorités sportives nationales.

Pour mieux préparer le Mondial, la vice-capitaine des Lionnes qui fait partie des joueuses évoluant encore en terre camerounaise (Louves Minproff) souhaite que le championnat  qui a connu la suspension de huit clubs cette saison soit mieux organisé. « Le championnat a eu des problèmes et nous savons que ça va être résolu parce que si nous devons aller en Coupe du Monde et jouer un championnat à six, c’est impossible, mais nous savons que c’est juste pour finir cette saison et la saison qui commencera, ça sera une saison où nous devons nous préparer normalement. En commençant par un bon championnat et le reste suivra. » A-t-elle martelé.

Notons que les joueuses camerounaises ont finalement perçu chacune, la somme  de 9,8 millions de Francs Cfa du Ministère des Sports et de la Fédération camerounaise de football dans la nuit de mardi à mercredi à l’Hôtel Mont Febe à Yaoundé. Cette somme est constituée des primes de : participation à la Can Namibie 2014 (1 million), matches gagnés au premier tour (1 million 200 mille), match gagné de demi-finale (1million 500 mille), et le reste pour qualification à la phase finale de la Coupe du monde Canada 2015 et podium.

 

 

camernews-aboudi-onguene

camernews-aboudi-onguene