camernews-mari

Freshstyle : Le message dans la chanson « Respecter » est simple: FEMME respecte ton mari et MARI respecte ta femme

Le groupe Freshstyle composé de YOTY et EDS nous a reçu, le temps d’un entretien. Au menu : leur nouveau single « Respecter », leur carrière et bien d’autres sujets ont été abordés.

Bonsoir Freshstyle, merci de nous accorder cette interview. En quelques mots, pouvez-vous vous présenter à nos internautes?

Bonsoir à Culture Ebene, et à tous les lecteurs. C’est nous qui vous remercions pour cette marque d’attention portée à notre égard, à travers cette interview.

Freshstyle est un groupe Camerounais formé de 2 artistes : YOTY et EDS qui partagent une passion commune: la musique. Nous appartenons au label SESSUA ENTERTAINMENT, nous sommes managés par WILLIAMKING et nous avons comme communicateur Serges Olivier.

Comment êtes-vous rencontrés?

Merci pour la question, en fait nous sommes des proches d’enfance donc une véritable rencontre ne saurait se dire. Nous avons toujours été liés par cet art qu’est la musique.

Comment êtes-vous arrivées dans l’univers musical? Parlez-moi de vos débuts

Nous sommes des mélomanes depuis l’enfance. Parlant de la dynamique octroyée pour intégrer l’univers musical. En effet nous avons tour à tour appris à interpréter les musiques de nos ainés tout en apprenant le chant, ensuite nous avons fait un peu de danse et musique amatrice. On s’amusait au studio, avec le temps nous avons suscité l’attention de tierces personnes de façon fortuite qui croyaient en ce qu’ils appelaient ‘le talent’; ces derniers nous ont donnés beaucoup d’envie et de courage afin d’apprendre humblement de l’univers musical au point d’en faire un véritable challenge.  Nous travaillons et nous continuons ce travail acharné car nous savons désormais qu’il est balistique cet univers. Par la grâce de Dieu, quelques portes s’ouvrent. Nous tenons à saluer et à féliciter tous les artistes Camerounais et Africains surtout car nous reconnaissons leurs talents et leur bataille régulière à accéder à une certaine visibilité, une tierce reconnaissance.

Vous venez de commettre un nouveau single “ respecter” qui se porte plutôt bien (plus de 50000 vue) en moins d’une semaine … les mélomanes l’ont adopté on dirait.

Merci pour la remarque, effectivement cela progresse plutôt bien sur la toile et même sur le terrain. Les médias en parlent, donc c’est intéressant. Le public Camerounais semble aimer la thématique qui y est développée: “le respect de leurs conjoints, de leurs confrères et consœurs en matière de relation”. (Rire). Par ailleurs, notons le poids important du vidéogramme avec de très beaux acteurs que nous saluons et remercions pour leur dynamisme et leur soutien: MOUSTIK KARISMATIK, ULRICH TAKAM et les autres.

De quoi parlez-vous dans cette chanson? On voit dans le clip des violences conjugales …

Merci, le message dans cette musique est simple : FEMME respecte ton mari et MARI respecte ta femme; ceci étant très important pour l’éclosion au sein du couple, l’épanouissement des enfants, l’environnement familial et surtout le développement d’un pays se voulant émergeant. Le clip vient mettre en exergue l’état d’esprit et la thématique de la musique, en restant attaché dans la culture africaine. Notons également le petit clin d’œil fait à nos parents, aux Zanzibars… La jeunesse entière porte le fruit de leur héritage, des valeurs vraies qu’ils nous enseignent, parmi lesquelles le RESPECT, et qui nous rappellent le peuple que nous sommes.

Apres ce maxi single, un album?

Merci, oui nous finalisons notre premier album, intitulé “Follow Me”, composé de 12 titres avec des chansons telles que #Respecter, #Douala c’mo et beaucoup d’autres avec des thèmes et rythmes différents. Cet album sera disponible en fin Juillet ou début Aout 2017. A la même occasion, de nouvelles vidéos seront disponibles pour promouvoir cet album et nous espérons satisfaire toutes les couches sociales.

Vous êtes étudiants? Si oui comment réussissez-vous à concilier les deux à savoir : Musique et Etude.

Merci pour la préoccupation, oui nous sommes des étudiants dans la ville de Douala et prenons très au sérieux nos études, mais cela n’empêche que nous ayons autres passions. Nous pensons aussi qu’il est important de rappeler que la jeunesse reste le socle de développement d’un pays comme le nôtre. Ainsi tout jeune quel que soit sa passion devrait faire tout pour amasser le maximum de connaissances afin d’avoir une utilité, un impact et une meilleure orientation pour la société présente et future. Nous essayons donc de jouer ce rôle et espérons être un exemple pour les jeunes qui nous suivent dans notre art musical.

Personnellement, J’ai découvert le groupe avec le titre Douala C’ MO qui a fait un carton. Les vues YouTube sont énormes, mais les spectacles n’ont pas suivis. Qu’est ce qui fait problème? En d’autres termes pourquoi vous tournez moins??

Merci, en fait vous avez raison. A cette période nous avons eu un problème de timing dans l’équipe… De nombreux évènementiels nous ont contacté mais hélas à cette période il y avait un problème de disponibilité de notre part et nous avons préféré décliner et revenir lorsque nous sommes plus prêts. Mais nous apprécions le fait qu’à chaque fois qu’on monte sur scène et qu’on chante Douala C’ MO, le public entre spontanément en communion avec nous, le public connait déjà la musique. C’est tout dire, et nous les remercions pour ce soutien démesuré à notre égard.

En Afrique et surtout au Cameroun, les groupes ne mettent pas souvent long, qu’en sera-t-il de Freshstyle quand le succès va arriver?

(Rire) Merci pour la question,  le succès reste juste un état d’esprit fonction de la personne qui le définit. Nous aimons ce que nous faisons et nous pensons pour l’instant le faire ensemble. Nous espérons réussir comme le groupe P-Square qui reste uni jusqu’aujourd’hui. Mais seul DIEU nous en dira mieux en ce qui concerne l’avenir.

Qu’est-ce que vous écoutez comme musique??

Nous aimons et écoutons la musique urbaine camerounaise des jeunes artistes tels que Mr Leo, Locko, Maalhox Le Vibeur, Tenor, Stanley bref ils sont nombreux et tous très talentueux. Mais nous écoutons aussi la musique urbaine africaine qui nous a accompagné depuis notre très jeune âge, c’est à dire des musiciens un peu plus anciens tels que Saint Bruno, Petit Pays, Meiway, koffi Olomide, Talla André Marie, Longue Longue, Sergeo Polo, Papa Eboa Lotin etc. Nous aimons aussi écouter du coupé décalé, du zouglou, du RAP, la musique pop en Anglais, les slows français ; Bref nous écoutons tout style de musique bien faite. Et nous apprécions le talent des uns et des autres et surtout nous apprenons de leurs œuvres.

Quelques contacts utiles ?

Facebook : @freshstyle237

Instagram: @freshstylemusicamer

Twitter: @freshstyle237

Booking: (237) 655 73 47 71

Votre mot de fin :

Grand Merci à l’université de douala pour leur soutien démesuré et continu. Merci à tous les « freshstylers » i. e. les fans de Freshstyle, et tous ceux qui nous suivent et poussent les projets #fresh. Un merci spécial a nos ingénieurs de sons et beat maker et tous ceux qui collaborent avec nous sur nos chansons. Merci à tous ceux qui travaillent notre communication et à notre équipe managériale qui nous soutiennent dans ce projet. Humblement merci à Culture Ebene pour cet entretien, des plus édifiants à notre égard. Nous vous en sommes reconnaissants.

#MAZONTEPON c’était FRESHSTYLE. ‘’Mari respecte ta femme et femme respecte ton mari’’. C’est le dernier Song disponible: titre #Respecter.