France: un Camerounais primé au concours Lépine

Ramsès Bounkeu-Safo, 27 ans, a été couronné pour la création de Garam, un nouveau jeu de grilles dans la lignée du Sudoku

 

Une médaille d’or et deux d’argent. Les inventeurs de l’Essonne se sont distingués lors du Concours Lépine 2016 dont le palmarès a été dévoilé le 07 mai dernier en marge de la Foire de Paris.

La meilleure note est pour le camerounais Ramsès Bounkeu-Safo. Cet habitant de Wissous, âgé de seulement 27 ans, a été couronné pour la création de Garam, un nouveau jeu de grilles dans la lignée du Sudoku. Sa recette, simple mais efficace, a fait mouche. S’il vend ses grilles 4 € le livret, c’est sur Internet que Garam semble prendre son essor : l’application pour smartphones est déjà un succès.

Petit jeu de grille basé sur des opérations mathématiques toutes bêtes, le Garam se joue seul à l’aide d’un simple crayon. Additions, soustractions et multiplications simples sont au programme, « mais pas de divisions » explique Ramsès Bounkeu-Safo, originaire de Wissous en France.

 

L’inventeur met en avant l’accessibilité du jeu, basée sur la simplicité des mathématiques : « Un langage universel, on peut donc jouer au Garam que l’on soit français, croate ou camerounais, débutant ou confirmé ». Ramsès a mis au point dix niveaux de difficultés, et peut créer une infinité de grilles grâce aux algorithmes qu’il a mis au point.

A 27 ans, Ramsès Bounkeu-Safo a déjà un beau parcours derrière lui. Diplômé de l’école d’ingénieurs Supélec, il travaille aujourd’hui pour un grand groupe de téléphonie mobile. Sa passion pour les jeux remonte à l’adolescence. Aîné de quatre garçons, il inventait des jeux de société pour occuper ses frères. « Il fallait bien que j’invente quelque chose, surtout quand ma mère nous privait de jeux vidéo. »

Ramsès Bounkeu-Safo met aujourd’hui en vente ses livrets de quelques dizaines de grilles pour quatre euros. Mais avec son site Internet et son application mobile Android et iOS déjà téléchargée plusieurs milliers de fois, le Garam semble sur le bon chemin. « Il a déjà un certain succès au Japon », affirme même Ramsès. Son espoir ? Intuitif et pédagogique, le Garam pourrait être repris par les éducateurs pour enseigner les mathématiques aux enfants. Ramsès Bounkeu-Safo commercialise déjà à cette fin un livret spécial pour jeunes joueurs à partir de 7 ans.