camernews-ligue1

France, Ligue 1 : Makoun et Aboubakar passeurs

France, Ligue 1 : Makoun et Aboubakar passeurs

Auteur chacun d’une passe décisive avec son équipe, les internationaux camerounais du Stade Rennais et du FC Lorient ont été d’un apport gigantesque dans les nuls enregistrés samedi par leurs clubs lors de la 32e journée du championnat.

 

D’abord les Rennais, en visite à Chaban-Delmas dans le jardin des Girondins de Bordeaux, en sont sortis avec un important point, après le , 2-2, obtenu dans le tournant de la partie. Les Bordelais, toujours orphelins de Landry Nguemo, blessé, prennent en premier la mesure de ce match et allument un premier pétard par l’ancien Parisien, Guillaume Hoarau (37e). Les Girondins conservent cette avance pendant toute la première manche et la consolide même à leur retour des vestiaires lorsque Rolan, corse l’addition pour les locaux à la 61’. A 2-0, les Bretons perdent du terrain et sont contraints de réagir. C’est alors que Jean II Makoun sonne le tocsin des Rennais en servant d’appui à une offensive bretonne qu’il chatoie par une passe décisive du gauche délivrée à Abdoulaye Doucouré, qui, seul face Cédric Carasso, ne se fait pas prier pour battre le portier bordelais (64e). Quatre minute plus tard, les visiteurs retrouvent leurs sensations dans le jeu et remettent les compteurs à zéro, sur l’égalisation de Romain Alessandrini pour un résultat final de 2-2. Quelques temps après sa passe de but, Makoun, le milieu camerounais cède sa place à John Boye (81e), tandis que son compatriote Jean Armel Kana-Biyik, titulaire en défense rennaise restera sur la pelouse jusqu’à la fin de la partie.

Aboubakar, altruiste …

A défaut d’affoler les compteurs comme il en a l’habitude depuis le début de la saison, Vincent Aboubakar (déjà 4 passes décisives) s’est rendu utile en se muant en passeur sur l’ouverture du score des Merlus samedi à domicile face à Evian TG. Esseulé sur le côté gauche de la défense évianaise, l’ancien valenciennois ne peut directement frapper aux buts, et voit juste en ouvrant pour Jérémie Aladière au point de pénalty. Ce dernier à la conclusion, cueille ETG d’entrée à la 5’. Les trois points du match ne durent dans l’escarcelle lorientaise que pendant 65 minutes, puisque Daniel Wass réduit la marque pour les visiteurs à la 70’. Avec ce résultat, les hommes de Christian Gourcuff ne gagnent toujours pas en championnat depuis quatre matches. De son côté, l’En Avant Guingamp de Ndy-Assembé –remplaçant- reste sur une deuxième défaite consécutive après son échec à domicile, 1-2, face à Montpellier, l’ancienne équipe d’Henri Bedimo. Le Camerounais jouera ce dimanche avec l’Olympique Lyonnais, son actuel club, sur la pelouse de Valenciennes du Franco-camerounais Jean-Christophe Bahebeck.

camernews-ligue1

camernews-ligue1