France. Deux sondages à la sortie des urnes donnent Fillon vainqueur à la primaire à droite

L’ancien premier ministre français François Fillon serait en tête du second tour de la primaire de la droite et du centre, d’après deux sondages sorties des urnes publiés par la télévision belge BFM TV.

 

François Fillon remporterait la primaire de la droite et du centre en France avec une proportion de 60 % face à 40 %, d’après deux sondages sortie des urnes, Odoxa et Opinion Way, a annoncé la chaîne de télévision belge BFM TV.

D’après BFM TV, le taux de participation final pourrait se situer entre 4,2 et 4,6 millions de votants. Les médias français ne publient pas les résultats préliminaires du vote en attendant les résultats officiels. Les résultats du second tour de la primaire seront communiqués dès que le dépouillement sera achevé dans au moins 2 000 bureaux de vote, soit un bureau sur cinq. Les bureaux de vote ont fermé leurs portes à 19h00.

Les premières estimations seront connues vers 20h30 (heure de Paris). Mais elles ne seront pas forcément représentatives, surtout si les écarts sont faibles.  La commission d’organisation de la primaire a fait état d’une participation en hausse en comparaison au premier tour le 20 novembre.

A 17h00, on comptabilisait plus de 2,9 millions de votants. Cela représente une hausse de 4,5% en comparaison au taux de participation relevé au premier tour à la même heure. Selon BFM TV qui cite un sondage Elabe, 15 % des personnes qui ont voté au second tour se disent de gauche, 64 % de droite ou du centre, 12 % sans préférence et 9 % proches du Front national. Soit des chiffres assez similaires à ceux du premier tour.

Près de 3 millions de Français ont voté à la primaire à droite à 17h00 Deux anciens premiers ministres, François Fillon et Alain Juppé, se disputent le droit de devenir candidat de la droite à la prochaine présidentielle dont le premier tour est programmé pour le 23 avril 2017. François Fillon qui a remporté le premier tour avec 44,1 % des 4,3 millions de votants, devant Alain Juppé (28,6 %) et Nicolas Sarkozy (20,7 %). C’est la première fois en France qu’une primaire ouverte est organisée à droite de l’échiquier politique. L’élection attire une grande attention puisque son vainqueur a toutes les chances de devenir président de la République en mai 2017.