camernews

Foumban, une ville avec un des plus vieux palais du pays

Foumban, une ville avec un des plus vieux palais du pays

Située à 70 km au nord-est de Bafoussam, Foumban, est le chef-lieu du département du

Noun. Considérée par les Camerounais comme la Cité des arts, Foumban est la capitale

du Royaume Bamouns.

La ville  tire son nom de « Fembèn », littéralement « Ruine des Mbèn ». Mbèn renvoie à

un peuple qui occupait le territoire de la ville de Foumban avant l’arrivée des Bamouns.

L’architecture de Foumban est fortement marquée  par la présence des habitations

traditionnelles en briques de terre rouge.  Toutefois, le paysage urbain    s’est modernisé

cers dernières années  avec la construction de multiples villas et bâtiments modernes.

Avec plus de 100 000 habitants, Foumban est la treizième plus grande ville du

Cameroun. Les bamoums sont la principale ethnie qui habite la ville de Foumban.

Néanmoins, la ville regroupe aujourd’hui une multitude d’ethnies qui composent la région

de l’Ouest  du Cameroun (Tikar et Bamiléké).

Avec  ses  curiosités touristiques,  son  architecture historique et sa population

chaleureuse,  la ville de Foumban vous ouvre ses portes.

Top 3 de Jovago

 

1) Palais royal de Foumban

Le Palais royal de Foumban, où le roi des Bamouns réside encore de nos jours, a été

construit en 1917. Le Musée du Palais raconte l’histoire de la dynastie des rois Bamoun

de 1394 à nos jours, avec des informations sur le plus célèbre des rois Bamoun, Ibrahim

Njoya, décédé en 1933, qui créa à la fin du XIXe siècle, un alphabet, une langue secrète

et une religion inspirée de la bible et du coran.

 

2) Le monument du Roi Njoya

A quelques encablures du Palais Royal de Foumban, se dresse, sur un versant de la

cour traditionnelle d’apparat, le monument du célèbre Roi Njoya, 17ème Souverain du

peuple Bamoun. Le Roi Njoya est l’une des grandes figures qui a  marqué l’histoire de

l’Afrique Centrale. Doué d’une grande intelligence et d’une riche culture, Il a construit le

Palais Royal de Foumban, inventé la langue et l’écriture Shümom, rédigé des livres

d’histoire et de pharmacopée pour ne citer que cela. Personnage célèbre en Afrique

noire, Njoya a connu pendant son règne, l’avènement de la colonisation et l’introduction

des religions islamique et chrétienne dans le royaume Bamoun. Œuvre d’un talentueux

artisan, Le monument en bronze est  le dédier à l’inoubliable Ro.

2) La mosquée centrale de Foumban

La Mosquée Centrale de Foumban située près du Palais Royal  a été bâtie en 1958 par

le Sultan Roi Seidou Njimoluh  (18ème Souverain des Bamouns) et rénovée en 2004 par

le Sultan Roi Ibrahim Mbombo  Njoya. Ce haut lieu de prière est l’un des plus grands

symboles de la présence de l’Islam dans la région. L’histoire rapporte que l’introduction

de la religion musulmane dans le Royaume Bamoun remonte au début 20ème Siècle.??

(à vérifier) Les Foulbés, venus du Nord Cameroun pour défendre le jeune Roi Njoya N

face à une rébellion dirigée par un grand notable de la cour (laquelle), ont introduit l’Islam

semé dans le pays des Bamouns.

Aujourd’hui, les Bamouns sont musulmans à près de 85%. Au sein de la communauté

Bamoun, la Mosquée centrale de Foumban est le monument religieux le plus important

de la région.  Outre son rôle spirituel, la Mosquée dispose d’une mission   de

coordination et d’animation de la vie islamique dans le Noun sous la conduite du Sultan

et de l’Imam Central, maître  spirituel des croyants de la région.

 

La ville de Foumban abrite de nombreux  établissements hôteliers. Elle a su s’imposer,

au fil des années, comme une destination privilégiée pour les touristes étrangers et

nationaux. La cité abrite une centaine d’hôtels de différentes catégories  et  grâce à la

plateforme jovago.com, premier site de réservation d’hôtels en ligne en Afrique, les

voyageurs peuvent comparer les différents hôtels présents dans la ville et obtenir les

meilleurs prix.

Hôtels

Restaurants

La gastronomie compte parmi les meilleures en Afrique. Vous trouvez toutes les

spécialités de la majorité des pays africains et européens. La spécialité locale c’est le

Ndjapche, un plat de légume composé de graines de fourges; il se fait toujours

accompagner de couscous de maïs.

 

Les embouteillages sont assez rares, les routes sont très bien construites et les

conducteurs de taxis avec leurs véhicules colorés peuvent vous emmener dans chaque

coin de la ville sans problème. Vous avez aussi la possibilité d’emprunter des moto-taxis

pour vous rendre dans les quartiers reculés de la ville. On peut y accéder facilement de

Yaoundé ou de Douala.

La ville de Foumban   c’est aussi la présence sur son sol d’artistes musiciens très

célèbres tels que l’ancien “Jeryland” et ou encore  “Claude Ndam”. Ce dernier  est une

icône dans tout le pays avec sa célèbre chanson « Hou Gouo-ya », composée dans les

années 90 et  qui continue à faire danser aujourd’hui.

Transport

Musique

Insolite

La ville de Foumban a longtemps hébergé un ressortissant asiatique connu sous le nom

“Ndjapche”. Son restaurant aurait l’un des plus visités de la ville pendant plus de 10

ans, jusqu’à son départ du pays en 1992.

Sécurité

Avec une population très accueillante, on peut s’y promener  en toute quiétude et en

sécurité. De nombreux postes de polices contribuent à rendre cette atmosphère durable.

On peut se rester  dans les rues de la ville jusque tard dans la nuit sans être inquiété.

Monnaie

La monnaie locale est le francs CFA (Afrique centrale). 1 Euro = 650 Francs CFA. Les

moyens de paiement GAB (Visa, MasterCard) sont acceptées dans la ville et vous avez

également à disposition quelques banques reconnues à travers le monde.

https://www.mataf.net/fr/conversion/monnaie-XOF

Acquisition de visa

https://ceac.state.gov/GENNIV

Code du pays

+ 237

 

camernews

camernews