Forum des Dirigeants de l’Unesco: Paul Biya est à Paris!

Le chef de l’Etat camerounais, accompagné de la Première dame, est arrivé dimanche dans la capitale française pour prendre part à ce forum international

 

Le président de la République est à Paris pour participer au «Forum des Dirigeants» de la 38ème session de la Conférence Générale de l’Unesco, qui débute lundi 16 novembre. Paul Biya prononcera un important discours à cette occasion, qui marque également la célébration du 70ème anniversaire de cette organisation.

Accompagné de la Première dame, Chantal Biya, le chef de l’Etat Camerounais est arrivé dimanche, 15 novembre 2015, en début de soirée dans la capitale française secouée vendredi par une série d’attentatsayant fait au moins 129 morts et plus de 350 blessés. Le couple présidentiel a été accueilli au bas de la passerelle, à l’aéroport d’Orly, par le Chargé d’affaires a.i. de l’Ambassade du Cameroun en France, Jean Joseph Atangana, et des officiels français.

 

Arrivée de Paul Biya à Paris en France, dimanche 15 novembre 2015.

Le chef de l’Etat et son épouse ont été ensuite salués au salon de l’aéroport par les membres de la suite officielle et le personnel de l’Ambassade à Paris. Les militants des deux sections Rdpc (parti au pouvoir), France nord et France sud, se sont mobilisés, comme à l’accoutumée, pour souhaiter une chaleureuse bienvenue au couple présidentiel. Avant de quitter le pavillon d’honneur de l’aéroport, le chef de l’Etat s’est offert un bain de foule au milieu de ses compatriotes.

Paul Biya arrive à l’Unesco dans un contexte marqué par d’importantes victoires engrangées par le Cameroun à l’occasion des travaux de cette 38ème Conférence Générale. Le Pr. Ebénézer Njoh Mouelle a été élu comme membre du Conseil exécutif de l’Unesco et le ministre de l’Education de Base, représentant du Cameroun auprès de l’Unesco, Mme Youssouf Hadjija Alim, a été portée à la présidence du Comité des Sciences Sociales et Humaines.

Le Cameroun a également été élu au Programme International pour le Développement de l’Information (PIDC), au Comité de Bioéthique et poursuivra son mandat au sein du Programme pour la Gestion des Transformations Sociales (MOST). Enfin, le Centre de Microscience de Yaoundé a été érigé en centre de catégorie 2 pour l’Afrique Centrale.