camernews-rigo-song-fecafoot

Football – Mondial 2014 – Rigobert Song «Joseph Owona embarrasse Finke» à 52 jours du premier match des Lions Indomptables

 Football – Mondial 2014 – Rigobert Song «Joseph Owona embarrasse Finke» à 52 jours du premier match des Lions Indomptables

Pour l’ancien capitaine des Lions Indomptables, la nomination, par Joseph Owona, d’un collège d’entraîneurs-observateurs au sein de l’encadrement technique de l’équipe nationale est un mépris pour le sélectionneur national.

«Manyang» a choisi les réseaux sociaux pour exprimer sa colère envers le président du comité de normalisation de la fédération camerounaise de football. Pour Song, ce geste de Joseph Owona repousse d’un pas, la sérénité au sein de la tanière des lions indomptables. «La dernière actualité confirmant les quatre entraîneurs–observateurs nommés récemment par le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), au mépris de la volonté de Volker Finke, patron du staff technique de l’équipe nationale A, vient rassurer même les plus sceptiques», regrette Song. La réaction de Finke à cette décision du président de normalisation a été virulente selon Manyang. «Même la réaction virulente de Volker Finke à cette annonce, à en croire ses proches, n’aura pas refroidi le bouillant Professeur Owona». Pour ce mondial, Volker Finke aurait déjà constitué une équipe de quatre techniciens dont trois Allemands et le Français, Christophe Manouvrier, en plus de son staff habituel et soumis à sa hiérarchie qui s’apprêtait à la valider. La nomination de ce collège d’entraîneurs «espions», selon Song, va créer un « clash » entre la Fécafoot et le ministère des sports. «Ce clash» qui se dessine ne sera-t-il pas à l’origine d’un nouveau bras de fer (de trop) entre la Fécafoot et le Minsep à l’aube d’une compétition aussi importante? Toute cette agitation – même si elle est habituelle – prouve en tout cas, qu’au Cameroun, on continue de se tromper sur les réels enjeux d’une Coupe du Monde». Il est encore temps d’éviter ce clash et remettre la sérénité dans les rangs avant notre départ pour le Brésil. Voici l’intégralité de la publication de Rigobet Song sur sa page facebook Mondial 2014: Joseph Owona embarrasse Finke A 52 jours du premier match de l’équipe nationale fanion de football du Cameroun à la Coupe du monde de Brésil 2014, la sérénité n’est toujours pas de mise dans la tanière des Lions Indomptables. La dernière actualité confirmant les quatre entraîneurs–observateurs nommés récemment par le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), au mépris de la volonté de Volker Finke, patron du staff technique de l’équipe nationale A, vient rassurer même les plus sceptiques. Le tollé général qu’a provoqué il y a quelques jours la mesure de Joseph Owona, président du Comité de normalisation de la Fécafoot ne l’a donc pas fait reculer. Jean Manga Onguéné, Directeur technique national (Dtn), accompagné de son adjoint, Etienne Sockeng auraient quitté le Cameroun pour l’Europe dans le cadre de leurs nouvelles fonctions à savoir: superviser les adversaires des Lions en prélude au prochain Mondial. Même la réaction virulente de Volker Finke à cette annonce, à en croire ses proches, n’aura pas refroidi le bouillant Professeur Owona. Le patron de l’encadrement technique des Lions qui a déjà constitué une équipe de quatre techniciens dont trois Allemands et le Français, Christophe Manouvrier en plus de son staff habituel et soumis à sa hiérarchie. Vers un nouveau bras de fer … Si à la Fédération camerounaise de football, on a botté la demande du successeur de Jean-Paul Akono en touche, des sources, crédibles cependant, font savoir qu’Adoum Garoua, ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep) s’apprêterait quant à lui à valider la liste de Volker Finke. Le Minsep qui aurait en amont, selon les mêmes sources, pris le soin de rejeter la proposition de nomination de Joseph Owona. Vers où et vers quoi se dirige-t-on? Ce «clash» qui se dessine ne sera-t-il pas à l’origine d’un nouveau bras de fer (de trop) entre la Fécafoot et le Minsep à l’aube d’une compétition aussi importante? Toute cette agitation – même si elle est habituelle – prouve en tout cas, qu’au Cameroun, on continue de se tromper sur les réels enjeux d’une Coupe du Monde.

 

camernews-rigo-song-fecafoot

camernews-rigo-song-fecafoot