Fonction publique et Réforme administrative: prise de contact pour commencer

Le ministre Joseph LE a poursuivi sa visite entamée lundi dans les services centraux et les grandes écoles sous tutelle hier à Yaoundé.

Le grand amphi de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) a reçu la visite d’un hôte pas comme les autres. Les étudiants ont d’ailleurs suspendu leur pause pour accueillir le nouveau ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), Joseph LE, venu prendre contact avec eux et tout le personnel, en tant que tutelle.

Sous la conduite du directeur général, Linus Toussaint Mendjana, c’est dans une ambiance conviviale, amicale et même paternelle que cette visite a eu lieu. « Je suis très heureux de vous rendre visite dans le cadre de la prise de contact au regard de l’importance de votre école. C’est vous qui allez constituer la crème de notre administration.

Le Minfopra vient à l’Enam en ami, frère et père et souhaite que votre formation se déroule dans de bonnes conditions », a assuré le ministre. Ici, toutes les infrastructures ont été passées au peigne fin.

De la médiathèque dont les travaux sont suspendus depuis plus de cinq ans, aux différents amphis, en passant par les différentes salles B102 et B 202 jusqu’à la salle des Actes et la cellule informatique, le ministre a tenu à se rassurer du fonctionnement et à prendre en compte certains dysfonctionnements pour voir comment y remédier le moment venu.

A l’Institut supérieur de Management public (ISMP), sous la conduite de son directeur général Mokwe Edward Misime et de son staff, le Minfopra a également visité l’ensemble du bâtiment se rassurant au passage des conditions de travail et des difficultés rencontrées. Des mots d’encouragements et des échanges avec le personnel et le staff administratif.

Désormais, le travail en synergie est prioritaire comme l’indique une source bien introduite au sortir d’une séance de travail à huis clos. C’est la même ambiance retrouvée au Secrétariat permanent à la réforme administrative (SPRA), première étape de cette descente sur le terrain