Finale De Football Dames : Yaoundé I Disqualifiée Pour « Fraude »

Cette sanction prise contre l’hôte des 18ème Jeux universitaires fait suite à une dénonciation de l’Université de Yaoundé II. Le professeur Maurice Aurélien Sosso, recteur de l’Université de Yaoundé I n’a pas la mine heureuse. Le médecin vient pourtant de brandir le trophée de champion des jeux remportés par l’établissement qu’il dirige. Son service de communication s’active auprès des journalistes. Pas tous.

Même parmi ceux qui sont accrédités à la couverture de ces jeux, un tri est minutieusement opéré. « Le recteur donne une conférence de presse, le recteur donne une conférence de presse », insiste-t-on auprès des journalistes qui ont été retenus. Ça a tout l’air d’une rencontre improvisée avec les hommes de médias. C’est que, bien que vainqueur de leurs jeux, l’Université de Yaoundé I termine cette compétition avec une lourde sanction, infligée pour tricherie.

En effet, au terme d’une rencontre en demi-finale de football dames qui opposait l’Université de Yaoundé I à l’Université de Yaoundé II, les filles de Ngoa-Ekelle se sont imposées par un but à zéro. Celles-ci devaient alors affronter en finale, l’Université de Douala qui elle a battu l’Injs dans l’autre demi-finale sur un score de quatre buts à zéro. C’était l’affiche de la finale de football dames de ces 18ème Jeux universitaires.

Mais l’université de Yaoundé II a contesté la victoire de Yaoundé I, arguant que cette dernière a aligné une joueuse qui a une double identité. Pour soutenir son accusation, Yaoundé II a évoqué avec document à l’appui que l’athlète en question est titulaire d’une licence de la Fécafoot dans laquelle elle se nomme Ngandi Nkolo Carine Joséphine, née le 10 février 1987 à Yaoundé, alors que dans la fiche présentée auprès de la Fédération nationale du sport universitaire (Fenasu), elle se nomme Ngandi Ngandi Joséphine, née le 10 février 1992 à Mfou.

L’affaire est portée auprès de la sous-commission technique de football de la Fenasu. Cette instance juge la requête de l’Université de Yaoundé II irrecevable. Saisie, la commission de coordination technique de football qui statue en deuxième ressort sur de tels litiges donne raison à l’Université de Yaoundé II. « Mademoiselle Ngandi Ngandi Joséphine, athlète de l’équipe de football dames de l’Université de Yaoundé I est disqualifiée de la compétition pour fraude sur son identité », décide la commission de coordination technique, samedi, 30 mai.

Etudiante en physiques

Conformément au règlement de la Fenasu, cette décision de la commission de coordination technique entraîne aussi la disqualification de l’équipe de football dames de l’Université de Yaoundé I. Yaoundé II passe devant et est désormais qualifiée pour jouer la finale. Le même samedi, 30 mai, Yaoundé I fait appel de cette décision auprès du bureau exécutif national de la Fenasu qui statue en dernier ressort.
Yaoundé I affirme que son étudiante en physiques s’appelle bel et bien Ngandi Ngandi Joséphine, née le 10 février 1992 à Mfou et que ce sont ces informations qui sont contenues dans sa carte nationale d’identité, dans son acte de naissance et dans son passeport. « Un document qui émane de la Fédération de football est-il plus fiable que l’acte de naissance ou la carte d’identité ? Juridiquement, il me semble que c’est l’acte de naissance et la carte d’identité qui font foi », se défend le Pr Aurélien Sosso.
Le bureau exécutif national de la Fenasu tranche en faveur de Yaoundé II. Yaoundé I ne lâche pas prise. Hier, 31 mai, jour de clôture des jeux, une réunion est convoquée au rectorat. Y prennent part le ministre de l’Enseignement supérieur, le ministre des Sports, le ministre de la Jeunesse, et les deux recteurs dont les équipes s’opposent. Au terme de vives discussions, les deux recteurs décident de retirer leur équipe. L’Université de Douala joue la finale avec l’Injs.

Classement
Rg Institutions Or Argent Bronze Total
1 Université de Ydé I 17 14 16 47
2 Université de Dla 14 10 18 42
3 Injs 13 11 8 32
4 Iug 11 6 4 21
5 Univ de Ydé II 7 10 20 37
6 Univ de Ngdéré 5 3 7 15
7 Univ de Dschang 4 9 12 25
8 Univ de Maroua 3 2 4 9
9 Univ de Buea 2 6 5 13
10 Univ de Bamenda 2 2 6 10